Bénin – Gestion du port et de l’aéroport par des structures étrangères : les béninois apprécient

Bénin – Gestion du port et de l’aéroport par des structures étrangères : les béninois apprécient

(Vidéo à voir ci-dessous) Le port et l’aéroport de Cotonou seront respectivement gérés par le port d’Anvers (Belgique) et l’aéroport de Paris.

Réformes dans l’aviation: L’Asecna transmet les rênes des activités aéronautiques au Bénin

C’est une décision gouvernementale qui fait beaucoup jaser comme a pu le constater une équipe de Lnt dépêchée dans la ville de Cotonou pour recueillir l’avis des citoyens. M Paulin, un retraité de la fonction publique passe au vitriol cette décision du régime Talon. Pour lui, le président ne devrait pas confier le poumon du pays (port de Cotonou) aux bons soins d’une structure étrangère. C’est une façon de vendre la souveraineté du Bénin argumente le retraité.

Sosthène Amouzoun, un conducteur de taxi moto reconverti en gérant de kiosque à journaux n’est pas de son avis. A l’en croire, cette décision était nécessaire parce que les béninois n’ont jamais su bien gérer les sociétés d’Etat. Ils ont toujours fait « dans l’anarchie et dans la délinquance économique ». On ne doit donc pas se plaindre du choix du gouvernement selon ce citoyen.

Il invite enfin  le peuple béninois à faire confiance à ces structures étrangères qui ont une expérience dans leur domaine de compétence. Bienvenu Y. qui accuse Talon de l’avoir mis au chômage ne voit en cette décision qu’une mafia au sommet de l’Etat. Pour lui, Patrice Talon a déjà conclu un deal avec ces structures étrangères.

Un autre citoyen interrogé trouve que cette décision gouvernementale peut aider l’aéroport à augmenter ses capacités, à recevoir de grand boeing qui ne peuvent  pas atterrir au Bénin pour le moment.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    omoAjileyeShittu Il y a 2 semaines

    Talon a reçu toutes ces recommandations de l’envoyée du FMI au Bénin: mettre en concession la santé,les frontières aériennes et maritimes,insérer l’ANGLAIS à partir du cycle primaire au Bénin…

  • Avatar commentaire

    Bien triste!!!

  • Avatar commentaire

    et parlant de Aworet ce dossier eat plus compliqué car c’est entre deux Etats et c’est Yayi qui a tout compliqué.lire le droit de réponse de PIC International au journal Fratenité.Et c’est encore Talon quo est entrain de continuer ce projet en passant par le port minéralier de seme kpodji.lire le Conseil see ministres de Novembre passé