Jean Kokou Zounon sur la non-tenue des états généraux : «Le chef de l’Etat ne veut pas du dialogue »

Jean Kokou Zounon sur la non-tenue des états généraux : «Le chef de l’Etat ne veut pas du dialogue »

Le Front pour un Sursaut Patriotique (FSP) a tenu ce matin un point de presse à Cotonou. L’objectif de cet événement médiatique est de prendre acte de la non-tenue des états généraux du peuple.

Discours de Talon : Eugène Azatassou dénonce un sermon qui n’a « rien à voir » avec l’état de la nation

Pour le porte-parole du mouvement (Fsp) Jean Kokou Zounon, il est important de prendre acte de cet état de chose avant d’engager tout autre action. Au moins nous savons maintenant  que « le chef de l’Etat ne veut pas du dialogue » a poursuivi M Zounon.

Eugène Azatassou, le secrétaire général adjoint du mouvement a aussi déploré la non- tenue de ces assises nationales. Pour lui c’était une urgence puisque le pays était tombé bas après l’élection présidentielle de 2016.

Signalons que le Fsp avait exigé la tenue des états  généraux du peuple au plus tard le 31 décembre 2017. C’était au cours d’un géant meeting qu’il a organisé en octobre 2017 pour crier haro sur la gestion du président Talon. Notons que bien avant ce mouvement (Fsp), Social Watch, une organisation de la société civile avait également demandé la tenue de ces mêmes assises.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Le FSP est il surpris que Talon ne veuille pas organisé de ces états généraux dont la principale recommendation serait un référendum révocatoire?
    De toutes les façons, il n’y a rien de bon à attendre du régime actuel. Nos parents ont vécu sans salaires pendant des mois (9 mois en moyenne) avant la tenue de la conférence nationale.
    Observer des mouvements de grèves dans la durée aura raison de ces pretenciex opportunistes dont le pays n’a nullement besoin.
    Honnêtement, qui des ministres et de Talon est indisoensable pour les Beninois?