Mali : les terroristes frappent une fois de plus

Mali : les terroristes frappent une fois de plusArmée malienne

Le Mali, encore une fois durement touché. En effet, après l'attaque contre le camp militaire de Soumpi, à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Tombouctou, qui a fait 14 victimes et 18 blessés, le pays a de nouveau été frappé par une terrible attaque.

Traitement réservé aux migrants : le Mali dément avoir rappelé son ambassadeur en Algérie

Selon certaines informations, un kamikaze aurait une fois de plus tenté de se faire exploser dans un camp militaire, situé à Ménaka, dans le nord-est du pays. Cependant, celui-ci a été appréhendé avant qu’il n’active la charge apposée sur lui. Malheureusement, au cours de la lutte ayant entraîné son décès, quatre militaires sont décédés.

Très vite, l’un des responsables militaires de la région a confirmé l’attaque, ajoutant que l’homme en question faisait partie d’un groupe de terroristes qui n’a pas hésité à attaquer le camp des deux côtés, arrivant notamment à moto et en camions, camions d’où ils ont pu tirer au lance-roquette contre les infrastructures militaires. Les habitants de cette ville assurent en outre avoir vu repartir les présumés djihadistes par le sud-est de Ménaka, via une longue route qui les aurait conduits vers une forêt.

Cependant, celle-ci mène également vers la frontière avec le Niger. L’enquête s’annonce donc longue et périlleuse, même si l’organisation État islamique au Grand Sahara d’Adnan Abou Walid al Sahraoui est d’ores et déjà pointée du doigt.

Commentaires

Commentaires du site 0