Marche du FSP au Bénin: Modeste Toboula change l’itinéraire

Marche du FSP au Bénin: Modeste Toboula change l’itinéraire

Le préfet du département du Littoral Modeste Toboula a notifié le changement de l’itinéraire de la marche du Front pour le sursaut patriotique.

Réunions secrètes d’opposants à Paris: Le Fsp dénonce les machinations du pouvoir

La marche du Front pour le sursaut patriotique aura bel et bien lieu ce mardi 23 janvier 2018. Mais le préfet de Cotonou a indiqué un changement de l’itinéraire. Les marcheurs ne doivent plus partir de la place Lénine à Akpakpa suivant le plan de marche Sacré Cœur-Dantokpa-Saint Michel-Bourse du travail.

Mais ils doivent impérativement, sans enfreindre aux instructions du préfet Modeste Toboula, partir de la place Lénine-ancien Pont-carrefour Libercom-Zongo pour échouer à la Bourse du travail. Il ne sera pas toléré toute déviance à cette instruction selon les propos du préfet qui a martelé que chacun doit faire son job. « Pas d’interdiction ni restriction, il y a juste un changement d’itinéraire », confie-t-il sur le plateau de Canal 3. Il avance que Dantokpa est un marché international et qu’il ne serait pas possible d’autoriser une marche par ce lieu pour raison de sécurité. Selon ses propos, les organisateurs sont informés par le truchement de la mairie.

Il a également fait savoir qu’en terme d’organisation, le Front pour le sursaut patriotique n’a aucun statut juridique, mais qu’il est un regroupement d’acteurs politiques et de la société civile.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire

    Vivement que les années filent pour que ce cauchemar s’arrête et que nous cessions de voir le visage de ce monsieur.Franchement. Mais ça va finir un jour oooh.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 10 mois

    Sdk , oui c’est un vil individu , à statut d’ancien delinquant parce que condamné, qui malencontreusement est nommé prefet et qui se comporte en agent de circulation 😂😂😂😂😡😡😡

  • Avatar commentaire

    @sdk
    Le préfet du littoral 

  • Avatar commentaire

    Tu es qui toi n’importe quoi