Maroc : La Cour d’appel d’Al Hoceima corse les peines de plusieurs activistes du Hirak

Maroc : La Cour d’appel d’Al Hoceima corse les peines de plusieurs activistes du Hirak

Participer aux manifestations dans le Rif n’est pas sans conséquence. Certains activistes du mouvement Hirak l’ont appris à leur dépend. 13 d’entre eux ont vu leurs peines corsées par la Cour d’appel d’Al Hoceima.

Groupe interparlementaire Bénin-Maroc: Jean-Marie Alagbé élu président

De 6 à 18 mois prononcées en première instance, les peines de ces manifestants sont passées à 24 mois. Les charges retenues contre ces jeunes ont trait à l’outrage aux agents des forces de l’ordre, usage de la violence et incitation à commettre des délits et participation à une manifestation non autorisée.

Pour rappel les manifestations ont éclaté dans le Rif en octobre 2016 après la mort du marchand de poisson Mouhcine Fikri, broyé par une benne à ordure à Al-Hoceima. Ce dernier voulait aller contre la destruction par des agents de la ville de sa marchandise, des espadons, dont la pêche est interdite. Depuis, un nombre impressionnant de jeunes activistes ont été appréhendés sont jugés et ou incarcérés à Casablanca et à Al Hoceima.

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 0