Présidence de l’UA: Alpha Condé out, Paul Kagamé in

Présidence de l’UA: Alpha Condé out, Paul Kagamé in

A la faveur du 31ème sommet de l’Union africaine qui se tient à Addis-Abeba, le président rwandais Paul Kagamé remplace officiellement à Alpha Condé à la présidence de l’organisation panafricaine.

Afrique : Paul Kagame appelle les africains à ne plus attendre des baby-sitters

Le président rwandais Paul Kagamé est le nouveau dirigeant de l’Union africaine. Il prend de ce fait l’actif et le passif laissé par son prédécesseur Alpha Condé, et fera désormais face aux nombreuses crises sociopolitiques qui minent le continent. Trois de ses crises ont retenu l’attention à savoir celle du Soudan du Sud, de la République démocratique du Congo et enfin celle du Mali.

Nommé pour une durée d’un an, Paul Kagamé a donc beaucoup de défis à relever mais sa méthode risque de ne pas recevoir l’assentiment de tous. Connu pour ses méthodes autoritaires, il a souvent priorisé les avancés économiques. Sa gouvernance à la tête de son pays en est une belle illustration. On lui doit au Rwanda le miracle économique. Par ailleurs, il faut dire que cette prise de charge de Paul Kagamé à la tête de l’institution panafricaine suscite déjà des polémiques.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Analyste senior Il y a 7 mois

    On ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs. Il n’est pas mauvais que des personnes de la trempe de Kagamé prenne en charge les choses pour questionner le statu quo et amorcer de façon factuelle (et non purement rhétorique) la marche de l’organisation vers un futur plus prometteur pour l’Afrique.
    Mieux vaut avoir une UA réellement utile, agissante et dont la voix peut être écoutée (pas au sens des chinois :-)) et respectée que ne point en avoir.