Afrique du Sud : nouvelle affaire contre Nicolas Sarkozy (et Jacques Chirac)

Afrique du Sud : nouvelle affaire contre Nicolas Sarkozy (et Jacques Chirac)

Deux anciens présidents français sont cités dans une affaire de corruption en Afrique du Sud.

Afrique du sud : l’ANC se déchire, Winnie Mandela s’exprime

L’avocat conseil de la société française Thalès Ajay Sooklal a formulé récemment des accusations contre eux, parce qu’ils auraient fait pression sur les présidents Thabo Mbeki et Jacob Zuma, les empêchant de mener des poursuites contre le groupe d’armement dans une vaste affaire de corruption dans le pays.

Ajay Sooklal a mis à nue le deal flou des anciens présidents Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac. Il a formulé de graves accusations contre ces dirigeants français. Il s’est attaqué vertement au président Jacques Chirac qui aurait exercé en 2004 des pressions sur le président Thabo Mbeki pour qu’il stoppe tout action en justice contre le groupe français Thalès. Nicolas Sarkozy aurait utilisé la même stratégie en 2008 avec le président actuel Jacob Zuma. Selon les témoignages de l’avocat, c’est à la faveur d’une rencontre avec le président Zuma au Cap que Nicolas Sarkozy aurait demandé de retirer toutes les charges contre la filiale française de l’entreprise Thalès. Une confidence que lui a faite plus tard le président Zuma lors d’une autre visite à Paris.

Dans l’entourage de Sarkozy, on estime que ces accusations ne sont pas fondées, mieux Jacob Zuma ne disposait pas encore du pouvoir public en 2008 et le groupe français n’avait jamais demandé une faveur du genre aux autorités sud-africaines.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    c’est vrai que nos pays africains ont des problemes serieux.

  • Avatar commentaire

    Quelle utilité..cet article.

    La france en tant que puissance…utilise tous les moyens..pour préserver ses interets comme la grande bretagne,les usa,la russie’….

    Ce que nous vivons en afrique…est de la responsabilité de la france….

    il suffit de suivre les confessions de bourgi…pour s’en rendre compte…que la france..est la cause principale de nos malheur en afrique

    tchad,congo,togo,gabon…et ailleurs…c’est la france qui étouffe toute idée de révolte…des peuples….