Assassinats au Bénin : Un féticheur et ses complices arrêtés

Assassinats au Bénin : Un féticheur et ses complices arrêtés

(Des organes humains retrouvés) Un féticheur et quatre de ses complices, uniquement des femmes, ont été arrêtés par les éléments de la brigade de Katagon dans la commune d’Akpro-Missérété.

UAC – Bénin : Un dossier brûlant pour la nouvelle équipe rectorale

C’est aux environs de 03 heures du matin hier dimanche que ces cinq présumés assassins ont été appréhendés dans le village de Zoundji, arrondissement de Gomè-Sota, dans la commune d’Akpro-Missérété. Cet exploit a été possible grâce à la vigilance et la promptitude du maire Michel Bahou et quelques éléments de sa sécurité civile.

Selon des sources proches de la brigade de gendarmerie de Katagon, cet individu du nom de Victorin Avagbo dit Hounnon Kpèssè originaire de Porto-Novo, opère en bande organisée avec les quatre femmes en question qui sont ses démarcheurs. Elles ont pour rôle de convaincre leurs victimes femmes, avec la promesse de faire changer positivement leur vie par des voies occultes du célèbre Hounnon Kpèssè.  Les victimes sont ensuite conduites vers une maison où des rituels doivent se faire.

Une fois sur les lieux, les victimes deviennent la proie facile du gourou qui les viole. Elles sont ensuite convoyées la nuit profonde dans une forêt et ligotées puis tuées. Après quoi le criminel les vide de leur sang, arrache leurs organes et abandonne les corps. Mais mal en a pris ce présumé assassin, quand il a tenté d’opérer sur une fillette de 12 ans du nom de D. O. Après l’avoir violée en effet, il a ensuite conduit la fillette dans la brousse en pleine nuit pour l’achever. Mais cette dernière a eu le réflexe de demander à uriner. Et c’est ainsi que la fillette a pris la clé des champs en donnant l’alerte avec des cris assourdissants. Heureusement, elle a pu tomber dans les mains des agents de sécurité civile de la commune en patrouille, à qui elle a raconté toute sa mésaventure.

L’information est ensuite parvenue au maire Michel Bahou qui a aussitôt alerté le Chef brigade de gendarmerie. La fillette D.O. est sous soins intensifs au centre hospitalier universitaire et départemental de l’Ouémé-Plateau (Chudop), à Porto-Novo. Actuellement, les cinq présumés assassins qui auraient reconnu leurs différents forfaits, même l’assassinat crapuleux d’une dame retrouvée morte amputée de son sexe et de ses fesses et attachée à un palmier à huile dans la nuit du 03 février dernier dans la forêt d’Agodozoun dans la commune d’Akpro-Missérété, sont déposés à la brigade de gendarmerie de Katagon.

Selon les dernières nouvelles, ils seront présentés ce jour lundi 12 février 2018 au procureur. Il a été retrouvé au domicile du féticheur un crâne humain encore frais, un sac rempli de cheveux de femmes, des ongles de femmes taillés, une bouteille de graines de chanvre indien, des perles de femmes et d’autres organes humains

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire

    C’est vraiment triste 

  • Avatar commentaire

    Abolir la peine d e mort donne ces types d´individus

  • Avatar commentaire

    peine de mort

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 1 semaine

    Je ne commente plus souvent, mais cette fois-ci, je romps mon silence de Makati  Manila.
    Je Demande le rétablissement de la Peine de mort en acte exécutable pour ces sauvages.

    Shame on you

  • Avatar commentaire
    afrikAVI Il y a 1 semaine

    cest mechant

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 1 semaine

    Quel est rôle de nos croyances traditionnelles dans ces actes macabres qui se perpétuent depuis la nuit des temps et qui se poursuivent, même à Haïti…Le peuple noir est-il maudit à ce point????

    • Avatar commentaire

      De tels actes se posent aussi en Europe, aux USA,en ASIE et ailleurs. En Anglais, ils l’appellent :”CULT ou CULTISM”.

      Informe toi bien donc.

  • Avatar commentaire

    Le coeur de l’homme est tortueux par dessus tout. Seul Christ JESUS-CHRIST, le vrai donne le vrai bonheur et la vraie paix du coeur que l’argent ne puisse acheter.

    • Avatar commentaire

      Que se passe t’il si l’on croit en boudah, ou allah et que l’on est pas chrétien hein ?
      On n’a pas le droit de vivre.
      Arrêtes tes bêtises veux tu ?

  • Avatar commentaire

    Pourquoi allez chercher le bonheur ailleurs alors qu’il suffit de se confier à Dieu, le vrai, je veux dire. Triste mais voilà ce qui arrive quand on croit aux marchands d’illusions. Les pauvres victimes!!!
    Merci à la petite qui a mis fin aux cativités satanique de cette bande. Chaque jour pour le voleur, un seul jour pour le propriétaire.

  • Avatar commentaire
    Richard DJOWAMON Il y a 1 semaine

    C’est inconcevable que des femmes mêmes se mêlent volontiers à ces actes scabreux et scélérats. Quelle cruauté indigne de femmes à enfants!! Quel avenir pour notre société?

  • Avatar commentaire

    Où va le monde?