Bénin : Les consommateurs appellent à une lutte transparente contre les faux médicaments

Bénin : Les consommateurs appellent à une lutte transparente contre les faux médicaments

L’arrestation des grossistes répartiteurs de médicaments au Bénin ne laisse pas indifférent le président du conseil national des associations des consommateurs du Bénin.

Sécurité publique au Bénin : Le ministre Sacca Lafia fait le point

Interrogé cet après-midi par la radio nationale, Robin Accrombessi salue le coup de filet de la police, même s’il se dit surpris par l’arrestation de tous les grossistes répartiteurs du Bénin. Cela veut-il dire qu’ils  « font tous du faux  ?»  s’est interrogé M Accrombessi.

Si c’est le cas, poursuit-il,   la population a  donc été  tout le temps empoisonnée par les produits pharmaceutiques (qu’elle) » consomme”. Il espère par ailleurs que toutes les personnes interpellées sont réellement fautives parce que, ce qui importe pour son association, c’est l’impartialité dans la lutte contre ce phénomène des faux médicaments.

« Nous aurions souhaité qu’on sanctionne avec toute la rigueur, toute la transparence, toute la probité intellectuelle  qu’il faut, afin qu’il  n’y ait pas de deux poids deux mesures » a-t-il déclaré.

 

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    Solangevoule Il y a 3 mois

    Je demande comment peut ont lutter contre les faux médicaments et c’est ça!! Vraiment

  • Avatar commentaire
    Romaric Il y a 5 mois

    Béninois vous n’avez effectué aucune nalyse et vous dite faux médicaments j’ai honte à votre place.

  • Avatar commentaire

    Moi je pense plutôt que le businessman s’en tape de la santé du peuple.
    Qu’il est des connaissances en pharmacie ou non, ce qui importe à ses yeux filtres c’est d’avoir une clientèle prête à consommer du poison.
    De plus, s’il sont inculpés aujourd’hui c’est qu’il y a eu des soupçons, des mèches vendus. Les preuves sont quelque part

  • Avatar commentaire

    Mon cher, Est ce que ATO est un pharmacien pour vendre un medicament ?????c’est la question primordiale!!!!!

  • Avatar commentaire

    Vraiment, je ne comprend pas les béninois, notre désert de compétence est vraiment illimité. Quelle laboratoire a attesté que les médicaments des grossistes répartiteurs sont de faux de médicaments? Quelle structure crédible a attesté que les médicaments vendu par ATAO sont de faux médicaments? Je pense qu’on doit savoir raison gardé et ne pas se laisser emporter par l’émotion.

  • Avatar commentaire
    Babalao Il y a 5 mois

    Ça c’est une situation très inquiétante ! Si tous ces grossistes répartiteurs ont trempé dans cette affaire de faux médicaments, alors nos officines pharmaceutiques sont toutes des gardes poisons aux peuples béninois.Et nous prenons notre argent dans le but de nous soigner pour n’aller acheter que ces merdes qui nous pourrissent encore plus l’existence. Si tout ça s’avère vérifier, je ne sais pas quelle sanction serait à la hauteur de cette machiavélique situation. Merde !