Bénin : La marche des femmes sur la présidence, empêchée par la police Républicaine

Bénin : La marche des femmes sur la présidence, empêchée par la police Républicaine

Prévue pour se tenir ce mardi 20 février 2018, la marche des femmes sur la présidence de la République n’a plus eu lieu.

Bénin : Les femmes professionnelles des médias au cabinet de Houngbédji

Les forces de sécurité ont bouclé ce matin toutes les voies d’accès à la bourse du travail, point de départ de ce mouvement de foule.

A en croire le préfet Toboula interrogé par la radio nationale, cet après-midi, la présidence de la République est située dans une « zone sensible ». La police ne pouvait donc pas laisser les marcheurs investir cette zone où se situent en plus de la présidence, « le plus grand hôpital du Bénin qui reçoit les urgences à tout moment (et) l’ambassade de France » a laissé entendre le préfet du Littoral

De son côté, Thérèse Waounwa, présidente du Comité national des revendeurs, vendeurs et artisans du Bénin a fustigé le comportement des forces de sécurité avant de dénoncer le régime Talon qui selon elle, ne laisse pas les libertés s’exprimer.

Notons que l’initiative de cette marche avortée a été prise lors de l’assemblée générale que diverses associations de femmes ont tenu le 12 février dernier à la Bourse du travail à Cotonou. A travers ce mouvement de foule,ces femmes entendaient dire au chef de l’Etat leur ras- le- bol face à la crise économique que traverse le Bénin de leur point de vue.

 

 

 

Commentaires

Commentaires du site 36
  • Avatar commentaire

    Talon doit faire attention. tout le monde vient on veut construire des routes des ponts on donne tout au etranger c est normal que ca ne marche pas. les gens ont faim. si talon est guide par le franc- macon ivoirien l homme de …. c est normal que ca se passe ainsi

  • Avatar commentaire

    JE CONDAMNE MATHIEU KEREKOU D’AVOIR ACCEPTE LES DECISIONS ISSUES DE CETTE MAUDITE CONFERENCE NATIONALE CAR IL AVAIT TOUS LES MOYENS POUR REMETTRE TOUT EN CAUSE.
    CERTAINS FORUMISTES SONT INCAPABLES DE NOUS DIRE POURQUOI IL Y A EU CONFERENCE NATIONALE ET AUJOURD’HUI NOTRE PAYS N’EST MEME PAS CITE QUAND ON PARLE DE DEMOCRATIE EN AFRIQUE N’EST CE PAS TRISTE.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 8 mois

      “JE CONDAMNE MATHIEU KEREKOU…IL AVAIT…LES MOYENS POUR…EN CAUSE” Tu rêves “Gibo, tu rêves… KEREKOU a fait ce qui était juste, de toute façon, son âme damnée “CISSE” s’était fait prendre à paris avec de la came. Après s’être fait cuisiné par les douanes françaises, il est passé entre les mains des “spécialistes” qui l’ont passé sur le grill et il a tout balancé, tout…

      Autant te dire que le marché qui a été mis entre les mains de KEREKOU ne laissait pas beaucoup de place à un autre choix que celui qu’il a fait.

      Hé oui… Les béninois doivent savoir que la Démocratie au bénin est dû à un trafiquant de came qui a préféré tout balancer plutôt que de prendre 5 ans de taule.

  • Avatar commentaire
    Mahoukpego Abel Il y a 8 mois

    Vous qui ne dites pas la vérité au président, je vous ris, lorsque ça va débordé, le président sera sauvé, mais vous et moi nous allons faire les frais. Moi je suis un cabris mort.

  • Avatar commentaire

    Un pétard…pour démocrate seul….voyons…voyons…!!!!!

    Tu fera des jaloux…..

    Tundé et agadjavi…voudraient bien en griller….aussi… assis…sur les rails derrière le camp guézo

    Allomann…aussi sur la corniche..à dakar…dans les alentours de la cour suprème…au bord de la plage…en veut aussi..avec les baye fall

    Quant à seigni,yawa.big..eux ils ne sont pas compliqués….avec quelques calebasses…de bon tchoukoutou…ça peut s’arranger….au quartier kilombo ou albarika…à parakou

    hihihihi kikiki….

  • Avatar commentaire

    La dialectique des choses…se met en place.sous nos yeux…sans qu’on puisse…appréhender..que tous les ingrédients d’une explosion..se mettent mettent aussi en place…et personne ne sera épargnée..

    Faire…ce qu’on a combattu..pendant les mercredi rouges…

    Se croire plus malin…que les autres..parce qu’on a le pouvoir…or donc..nous avons connu dans ce pays…les kérékou,les azonhiho,le cissés…et meme yayi…

    Croire…que c’est une position..acquise pour toujours…c’est ne pas etre un intellectuel..

    moi..à titre personnel..je n’ai jamais cru en la justice…puisque l’homme imparfait par nature…ne pourra jamais juger…car la justice doit etre juste

    La sélection des dossiers..pendants..de vant la justice…conduira à une guerre civile…c’est évident

    • Avatar commentaire

      Moi je ne m’empècherai pas de dormir…par ce..que les nantis d’hier…ont des probleme…

      En effet…quand tout..allait bien..pour eux. hier…moi le sultan…je n’en avais pas bénéficié..outre mesure..

      Et je m’en fout..de ce qui pouvait leur arriver..

      Qu’ils réglent leurs problemes..entre initiés,et profiteurs de la république

      • Avatar commentaire

        Que n’a t on pas reproché à yayi..dans ce pays..lorsque les libertés de protestations..étaient mis en cause..

        Lorsque..les médias d’état étaient confisqués..au profit du pouvoir….

        Je conclu..pour dire…que nous beninois…nous subissons…le duo talon yayi depuis 12 ans…puisque ce sont les memes personnes…qui sont devenues…des variables en fonctions du temps et des contextes..

        Aujourdhui…ont oblige…les beninois…à prendre partie…pour l’un ou pour l’autre..

        On nous abuse……et c’est évident…

        L’un est brouillon…brutal….agit et réflechit..apres

        L’autre est plus rusé,rageux…mais..structuré..

        C’est la seule différence

        • Avatar commentaire

          Mon mot de fin…

          Les législatives…seront…l’occasion..de mettre fin….aux manouevres..de ce duo..

          Voilà ce qui va se passer..

          D’abord les circonstances..

          1…tous les jours…le camps des mécontents…va de façon exponentiel….donc mathématiquement…ces élections ingagnables..pour les rupturiens…et ils le savent

          2..le ravip…sera imposé..en complicité avec houngbe et amoussou….pour frauder

          3…il arrivera ce qui c’est passé en 1970….entre maga,aho,et apyti..

          Ainsi donc…ce sera le chao et la rébellion….d’ou l’intervention des bidasses

  • Avatar commentaire
    Hogbonoutô Il y a 8 mois

    Je pense que le chef de l’État devrait trouver un créneau pour les recevoir. Il y va de la vitalité de notre démocratie.

  • Avatar commentaire
    lelenou Il y a 8 mois

    Au lieu de s’assoir devant leur étalage les femmes se font embobinées par cette dame Waounwa de PCB et FSP pour réclamer n’importe quoi totalement décalé de la mévente, on appelle cela la manipulation. Waounwa peut elle diriger un poulailler? J’ai honte pour mon pays. Nous nous plaignons depuis des années de la mal gouvernance mais aujourd’hui on se plaint que le pouvoir va trop vite parce qu’il ne distribue pas les billets aux femmes applaudissant ou dansant à l’aéroport à chaque départ et arrivée du président. Mais le cap doit être maintenu elles vont changer d’avis bientôt.

  • Avatar commentaire

    Il n’y a plus que des garçons sans c.ouille dans ce pays; que des castres. 

  • Avatar commentaire

    @Modeste le prelat, mon cher il n’y a pas de développement sans respect des règles de la cite; et qui dit développement dit dictature!

    • Avatar commentaire
      Citoyenne Il y a 8 mois

      mais savez-vous au moins ce disent ces textes qui régissent la liberté d’expression et de manifestation dans un Etat démocratique? Quelle est la corrélation entre le développement et la dictature? arrêtez de prendre vos convictions pour la Loi!

  • Avatar commentaire
    GBOGBOLIKITI Il y a 8 mois

    Il y a une procédure à suivre lorsqu’on est dans un Etat de droit. Pour organiser une marche dans une ville comme Cotonou, il y a forcément deux voies bien indiquées:
    – Informer la première autorité de ville, qui est encore le maire,
    – Informer aussi le Représentant de l’exécutif dans le département concerné, je veux nommer le Préfet.
    C’est dommage que ces femmes ont juste avisé l’autorité communale en oubliant la préfecture. La police est alors dans son rôle d’empêcher les femmes dans leur élan sous les ordres du Préfet, car seul le pouvoir central à travers le Préfet peut apprécier l’itinéraire que cette marche doit suivre, apprécier également la masse aux fins de savoir le nombre de policiers mis à la disposition pour encadrer les marcheurs et éviter les dérapages éventuels.

    Mais au delà de tous nos différentes appréciations sur cette situation qu’ont vécu ces braves femmes ce jour, elles ont quand-même en main une liste de revendications que le premier dirigeant a intérêt à prendre en compte, c’est le vrai peuple nos femmes, nos mamans, etc.

    Le pouvoir devrait normalement les encourager et à leur dicter les voies à suivre pour se faire entendre par le Président de la République. C’est au Bénin que pour voir un ministre ou le Président il faut souffrir et souffrir encore, même si vous avez à cœur des solutions aux problèmes dont souffre notre République.

    Talon doit écouter ses mamans afin de prendre en compte leurs problèmes, il y va dans l’intérêt de tous.

  • Avatar commentaire
    Modeste le prelat Il y a 8 mois

    C’est une nouvelle stratégie de gouvernance qu’on constate avec ce régime en place. Dite nous , la démocratie a laissé place à la dictature ou quoi !?. Mais pourquoi le droit des personnes et des biens est privé donc ??😢😢😢😢😢

  • Avatar commentaire
    Waliou ogoubeyi Il y a 8 mois

    Ce pays ira bien laisser Tallon redresser le pays,je suis sûr que quand il était venu au pourvoir il avait commencé par distribuer de l’argent comme yayi faisait à la présidence ces femmes n’allaient jamais penser faire du désordre dans la rue en tout car on a fini avec tout ça et nous voulons la bonne marche du pays pour cela laisser Tallon travailler,vivre le président Tallon vivre le peuple beninois on continue avec les reformes.

  • Avatar commentaire

    @Napoléon1, ce ne sont nos femmes au foyer ca. CE SONT CELLES DE LA RUE QUI NE PEUVENT PAS RESTER SUR LE TOIT D4UN HOMME.

  • Avatar commentaire
    Azeto yeton Il y a 8 mois

    Talon vraiment vraiment désolé

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 8 mois

    Celui qui a les femmes contre lui a dejà perdu tout.

    Femmes! je suis élu! J’ai la légitimité de gestion, vous n’avez rien à dire !

    Je vous gouverne!

  • Avatar commentaire
    Azanhouan Il y a 8 mois

    Seuls kes membres du PCB peuvent décider de marcher sur le pays Ce mampo qui s’agite et apporte le soutien des syndicalistes à wahounwa finira par rentrer dans le maquis très très très bientôt On sait qui les pousse à renverser le régime de Talon Mais bon gré mal gré les reformes iront jusqu’au bout

  • Avatar commentaire

    Talon minado-Minado talon. Bien fait pour votre gueule.

    • Avatar commentaire
      démocrate Il y a 8 mois

      C’est la fin qui compte, ce pays sera redressé, il y a déjà la rupture dans certaines mauvaises habitudes.
      Un pays se développe progressivement, nous sommes désormais sur la voie.

  • Avatar commentaire
    démocrate Il y a 8 mois

    Ce journ-aliste n’a pas fait un travail profes-sionnel ou simplement il est dans la logique d’entretenir de l’amalgame sur ce forum.
    Je ne peux pas comprendre que dans le contexte actuel aucun motif ne soit évoqué dans l’article justifiant l’empêchement de la marche.
    Cher jou-rnaliste écrivez le motif dans votre article.

  • Avatar commentaire
    Paysan Il y a 8 mois

    Demande de manifester ou pas, vous voulez que la police laisse une manifestation, de surcroit hostile, passer devant le domicile du Président et se rende à la présidence ? Dans quel pays cela se passe ? Même aux pires moments du Yayisme, on n’a pas vu ça

  • Avatar commentaire

    Thérèse Waounwa nous donne la preuve aujourd’hui que le Feu KEREKOU avait raison de la chercher pour la mettre au YOUFFFFF. Ce n’est pas normal !!! les temps ont évolué, nous ne sommes plus dans les années 87 voire 89.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 8 mois

    Il faut laisser marcher non mamans hein. C’est des économies en plus pour ce qui concerne les frais médicaux et autres prises en charge. Des mamans saines y en rien de tel pour soulager les portefeuilles.

  • Avatar commentaire

    Ne parlez pas des trucs que vous maîtrisez. Elles voulaient marché sans avoir adressé une demande d’autorisation de marcher. Je ne dis pas qu’on leur a refuser de marcher après demande d’auto, je dis qu’elles n’ont pas adresser de demande..! Elles ont juste annoncé qu’elles veule marché. La police républicaine a lutter contre une anarchie ce matin..! Vive cette police 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 8 mois

    Pas républicaine cette police qui empêche nos mamans de marcher pour exprimer leurs mécontentements 😡😡😡

    • Avatar commentaire
      démocrate Il y a 8 mois

      Le Bénin n’est pas une république bananière où on peut marcher n’importe quand dans les rues sans une autorisation préalable.
      On dirait que tu as fumé de la marijuana périmée cet après midi.

      • Avatar commentaire
        Citoyenne Il y a 8 mois

        monsieur le démocrate, pour marcher, l’on n’a pas besoin d’autorisation mais l’on doit juste informer l’autorité qui doit prendre toutes les mesures sécuritaires pour encadrer la marche

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR Il y a 8 mois

        Démocrate j’ai en réserve un gros joint pour toi ; je t’attends 

  • Avatar commentaire

    on se croirai en France .. ou en Amérique