Bénin : Les médias sont caporalisés, selon le député Nourénou Atchadé

Bénin : Les médias sont caporalisés, selon le député Nourénou Atchadé

Les médias sont dans l’œil du cyclone. Expliquant que les partis de l’opposition n’ont pas accès au média, le député Nourénou Atchadé martèle qu’ils sont caporalisés.

Sécurité nucléaire au Bénin : L’He Valentin Djènontin menace de saisir la Cour

N’y a-t-il vraiment pas une place aux partis de l’opposition dans les médias ? Le député Nourénou Atchadé a répondu à cette question sans ambages au cours de son passage sur l’émission de la radio nationale 90 minutes pour convaincre de ce dimanche.

Il a affirmé sans réserve que les partis de l’opposition sont brimés dans l’accès au média et également dans le traitement de l’information.  « Les medias font que nous ne sommes pas visibles », a fait constater le député du bloc de la minorité parlementaire.

L’He Nourénou Atchadé estime que si les textes de lois sont respectés en matière d’accès au média, le peuple saura également que les membres de l’opposition font un travail formidable dans l’amélioration des conditions de vie des populations. Les choses ne sont pas faites de façon équitable selon ses propos.

« Les chaînes sont caporalisées, vous n’allez pas nous entendre. La presse écrite affiche à la manchette les mêmes titres, on dirait qu’ils ont les mêmes directives.  A l’assemblée nationale, les propositions des députés de l’opposition ne sont pas diffusées », a dénoncé l’honorable Nourénou Atchadé.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    Bagri sabi sero seidou Il y a 8 mois

    je crois que ce député est de très mauvaise foi? Qui a oublié ce que Yayi faisait de la presse dans ce pays? Non monsieur Atchade pardon! laisse nous tranquilles avec tes mensonges! En matière de la liberté de la presse, Talon n’a rien à voir avec ce que faisait Yayi! Les difficultés actuelles du Président Talon, ses éventuelles erreurs n’effaceront pas des mémoires le triste souvenirs du régime Yayi dans maintes domaines! Non cherche autre chose honorable! Ici à Parakou, la chaîne E-tele avait des émissions dans toutes les langues du nord pour insulter les opposants chaque jour que Dieu fait!!!!

  • Avatar commentaire

    Certes sous la gouvernance yayi, tout n’est pas rose en matière de communication, surtout de facilités accordées à l ‘ opposition de l ‘ époque. Toutefois, en la matière, on ne saurait comparer ce qui se passait à l ‘ époque et maintenant où la presse est systématiquement bâillonnées. Sous yayi, on pouvait remarquer un contournement de cette tendance par Talon lui même qui finançait certaines presses,syndicats et même sociétés civiles telle que Alcrer qui n ‘ hésitaient pas à dégainer sur le régime. Au demeurant, même si ce phénomène était observé sous l ‘ ère yayi, est ce une raison pour la perpétuer sous Talon ?

  • Avatar commentaire
    Paysan Il y a 8 mois

    Qui dit mieux? Moi j’ajoute simplement: deux ans, c’est trop court pour que les déboires de Talon effacent les frasques inédites du yayisme de la mémoire des béninois.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 8 mois

    Ce soi-disant député a vraiment la mémoire courte !!!!! Se souvient-il un tout petit peu de se qui se passait sous le règne de Yinwè avec Todomè et consorts? Je ne cautionne nullement un tel ostracisme, mais,il est pédagogique qu’il goûte un peu le fruit amer naguère servi aux opposants par Yabo.