Bénin : Sit-in couché au ministère du travail et de la fonction publique

Bénin : Sit-in couché au ministère du travail et de la fonction publique

Dans la nuit du mardi 13 au matin du mercredi 14 février 2018, les Agents contractuels de l’Etat (Ace) reversés de 2008 de l’enseignement secondaire, ont exprimé leur mécontentent à travers un « sit in couché », au Ministère du travail et de la fonction publique.

1er Mai : Les syndicats présentent leur cahier de doléances au gouvernement

Ces détenteurs de diplômes professionnels (Capes, Capet, Capeeps) à titre payant et ayant sur leur contrat un diplôme inférieur à la maitrise, exigent leur reclassement en vue de régulariser leur situation administrative et salariale, demeurée en l’état depuis 10 ans.

Les Agents contractuels de l’Etat (Ace) reversés de 2008, détenteurs de Capes, Capet et Capeps à titre payant, et ayant sur leur contrat un diplôme inférieur à la maitrise, sont très mécontents du dilatoire et de la fuite en avant avec lesquels la régularisation de leur situation administrative et salariale est gérée par le ministre de la fonction publique, de 2012 à ce jour.

Ces enseignants l’ont vivement fait savoir à travers « un sit-in couché », qu’ils ont organisé dans la nuit du mardi 13 à la matinée d’hier mercredi 14 février 2018, dans les locaux du ministère de la fonction publique où ils ont passé la nuit pour se faire écouter de l’autorité. En effet, selon la présidente de leur collectif Sossoukpè Mathurine, ils sont venus exprimer leur ras-le-bol contre l’attitude du ministre qui, depuis 2016 où ils viennent au ministère pour demander leur reclassement, n’a pas manifestement voulu les recevoir.

« Nous sommes venus ici pour manifester notre mécontentement contre la ministre de la fonction qui, depuis deux ans que nous avons commencé par venir au ministère ici demander qu’on nous reclasse avec nos diplômes pour que nous puissions souffler un peu, n’a jamais daigné nous recevoir. Donc, c’est pour la première fois que nous organisons le sit-in couché dans son ministère. Nous allons passer ici la nuit d’aujourd’hui, mardi 13 février au petit du mercredi 14 février 2018, avant de rentrer », a déclaré la présidente avant de confier qu’à leur arrivé au ministère dans l’après-midi, ils ont été « reçus par une délégation conduite par le directeur général de la fonction publique, Quenum Bertin, à qui leur message a été remis pour le ministre.

Pour éviter de subir cette fois-ci encore le dilatoire du ministre, la présidente a informé dans sa déclaration qu’ils vont organiser ce sit-in couché dès ce 13 mardi février 2018, avec tacite reconduction jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Si in couché…?

    Tiens ..tiens…bonne position….afin de les encercler…et les bastonner proprement..aprés quoi ils sont tous virés…de la fonction publique..

    peuples de fainéants…n’est ce pas..

    Et dire que c’est avec de tels comportements d’enfants gatés..qu’onbatir une nation..propspère…battre monnaie africaine…et la gérer

    Décidément les nègres ne sont pas encore entré dans l’histoire

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 mois

    Sit-in couché sur ***** 😂😂😂 agadjavi doit être à la 1 ère place