Règlement des différends entre bouviers et paysans : L’os dans la gorge des gouvernants

Règlement des différends entre bouviers et paysans : L’os dans la gorge des gouvernants

Les différends qui opposent souvent les paysans aux peuls transhumants sont occasionnent la perte en vies humaines. Les mesures prises par les gouvernants montrent leurs limites depuis des années.

« Concours frauduleux » à la Cnss: Des candidats font de troublantes révélations

Quelles mesures trouver pour mettre fin aux différends entre les agriculteurs et les éleveurs ? Les autorités continuent de réfléchir à la solution sans parvenir depuis des années à mettre fin aux affrontements meurtriers. Le bilan ces derniers jours est ahurissant et interpelle les autorités sur la mesure hardie à prendre contre les actes barbares des bouviers. Selon les propos de Dah Ayihouèdo, président communal du comité de gestion de la transhumance à l’Agence Bénin presse un paysan du nom de Michel Déguè a été tué à coup de machette par un bouvier transhumant.

En réaction au meurtre commis sur ce paysan à Sahè-Abigo dans la commune d’Agbangnizoun, les populations ont exterminés quatre bouviers  présumés auteurs de l’assassinat des agriculteurs. Les cas sont légions et interpellent.  Plusieurs mesures ont été prises sans impact positif. Nonobstant les dispositions du gouvernement, les assassinats s’intensifient, multipliant les meurtres.

L’assemblée nationale entend définitivement jouer sa partition par l’adoption d’une loi sur le code pastoral. Au cours d’un séminaire au parlement pour s’approprier le contenu du Code, Eric Houndété, premier vice-président de l’Assemblée nationale  constate que les scènes de violences continuent de rythmer les relations entre éleveurs et agriculteurs dans notre pays, au grand regret des populations, ce qui conduit à des cas de pertes en vie humaine liés aux conflits éleveurs et agriculteurs au Bénin. L’avènement du code peut-il délivrer les paysans de ce fléau ?

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 2 mois

    Pourquoi les peuhls sont si inhumains et béliqueux?
    On peut comprendre que le bétail qu’il conduit leur est cher puisque c’est cela leur Raison d’être.

    pourquoi ne comprennent ils pas que la Raison d’être des paysans et des agriculteurs sont aussi leur champs et leur culture qui ne doivent pas être dévasté par un troupeau de passage.

    le droit de passage pour un troupeau justifie-t-il de tirer sur l’armée et tout le monde?

    • Avatar commentaire

      napo…!!!

      Si tu me cherches…et tu veux la bagarre…tu l’auras..

      Nous ..nous avons notre philo…et vous..

      Chez nous..on dit…que la nature…est un don de dieu..gratuite..et pour tout le monde…

      Ainsi donc..pour nous le fait..que des paysans…saisissent une partie de cette terre..la cultive..et en fait sa propriété..exclusive…est vol…vis à vis de dieu et des hommes…puisque celà prive d’autre de cette meme terre..

      Le raisonnement..est logique..et pertinent…meme..si l’état de droit…ne nous donne pas raison..

      justement…les peulhs..que nous sommes..nous respectons..aucun droit….c’est aussi simple que ça.

      Avez vous vu..un peuplh respecter une frontière…..?…il s’en fout….

      • Avatar commentaire

        dans l’esprit d’un peulh….tout ce que tu n’as pas acquis par un travail…ne t’appartient pas…et c’est pour tout le monde…et de ce point de vue..nul n’a le droit..de prendre une partie…de la terre…et ce que celà porte…comme une propriété privée

        D’ailleurs…ce que se passe…avec nous les bouviers ua benin…est identique partout ailleurs..

        Il faut pas nous chercher