Risque d’affrontement entre la Syrie et la Turquie à Afrin

Risque d’affrontement entre la Syrie et la Turquie à Afrin

La Turquie semble être sur le point de lancer de grandes opérations à Afrin, en Syrie.

La Turquie bombarde des localités syriennes malgré l’avertissement de Bachar

La Turquie avance ses pions. En effet, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré ce 20 février face au député de son parti au Parlement, que les opérations à Afrin allaient commencer, et ce, de manière extrêmement rapide.

Cependant, celui-ci a assuré que ses troupes prendraient leur temps afin de faire les choses de la manière la plus correcte qui soit. En effet, la présence de civils et de résistance devrait ralentir les forces turques. De plus l’objectif étant de « créer un environnement sécurisé et vivable » pour les milliers de Syriens vivant en Turquie, les troupes d’Erdogan vont devoir agir des plus précautionneusement et donc, ne pas « détruire et brûler » tout ce qui se trouve devant eux.

Cependant, si ces paroles semblent bienveillantes, la réalité est tout autre puisque la situation semble être extrêmement tendue. En effet, le 19 février dernier, le ministre turc des affaires étrangères Mevlut Cavusoglu mettait en garde Damas. En effet, si le gouvernement syrien était tenté de soutenir les forces kurdes, la Turquie ne se priverait pas de riposter. Pour rappel, les forces kurdes du PKK et de l’YPG sont considérées comme par Ankara comme étant des forces terroristes.

Des déclarations qui sonnent donc comme une mise en garde, un mois jour pour jour après le début de l’opération « Rameau d’olivier ».

Commentaires

Commentaires du site 0