Tournoi du souvenir de la Fébésc: Le Togolais Manindji Kiki vainqueur

Tournoi du souvenir de la Fébésc: Le Togolais Manindji Kiki vainqueur

La Fédération béninoise de scrabble (Fébésc), a organisé ce samedi 3 février 2018 à la Faculté des sciences de la santé de Cotonou, la première édition du Tournoi du souvenir.

Festival International de Scrabble : Julien Affaton deuxième au classique

Au terme de cette compétition, c’est le Togolais Manindji Kiki qui s’est adjugé le trophée du vainqueur en battant en finale le Béninois Joël Noumonvi (2-0). Vingt cinq (25) scrabbleurs béninois et togolais ont pris rendez-vous samedi dernier pour la première édition du Tournoi du souvenir qu’a organisé la Fédération béninoise de scrabble (Fébésc). Cette première édition a été gagnée par le Togolais Manindji Kiki.

Après les rounds, Guévara Nonviho, Coudous Soumala, Joël Noumonvi et Manindji Kiki ont fini en tête, et se sont hissés en demi-finale. A cette étape, le Togolais a battu le Béninois Nonviho (2-1). De son côté, Joël Noumonvi a défait Coudous Soumaïla sur le même score. Et donc Joël Noumonvi et Manindji Kiki se sont rencontrés pour une finale de belle facture où le Béninois a fini par perdre pied. Il perd le premier jeu au bout d’une trentaine de minutes, avant de laisser filer définitivement le trophée lors du second jeu. Au final, Manindji Kiki remporte les deux jeux et repart avec le trophée et une enveloppe financière. Le finaliste malheureux s’en sort avec une enveloppe financière, de même pour le troisième, Guévara Nonviho.

Pour Jean-Eudes Affaton l’initiateur de ce tournoi et vice-président de la Fébésc, cette compétition vise deux objectifs. Il s’agit d’abord de célébrer les scrabbleurs béninois morts trop tôt et qui ont été des pratiquants férus de cette discipline. Les cas les plus représentatifs de ce drame qui touche le scrabble Béninois sont ceux de M. Ahinon Elie, et plus récemment celui du lieutenant de police Adjahounkpeta Rodrigue. A travers cette compétition, honneur leur est rendu de la plus belle des manières, en leur dédiant la plus grande compétition de scrabble classique au Bénin. Ensuite, il est question de donner de la matière aux scrabbleurs béninois dans une épreuve où ils manquent de compétition.

Selon le vice-président, le scrabble classique, cette version la plus jouée et la plus conviviale, est celle où le Bénin a établi les performances les plus éclatantes aux Championnats du monde, dont un titre de champion du monde en 2014. Il a remercié tous les participants pour l’esprit de fair-play qui a dominé la compétition. Il en a profité pour souhaiter que les subventions de l’Etat viennent tôt pour permettre à la fédération d’organiser ces activités statutaires avant les échéances Internationales qui sont déjà proches. Il n’a pas manqué de saluer le ministre des sports pour son engagement aux côtes du scrabble béninois

Commentaires

Commentaires du site 0