Afrique du Sud : Les Gupta dans de sales draps après la chute de Zuma

Afrique du Sud : Les Gupta dans de sales draps après la chute de ZumaLe fils du Président Zuma et un frère Gupta

De sources judiciaires, les entreprises propriété de la famille indienne Gupta pourraient connaître une liquidation pure et simple si les banques ne leur accorde pas des facilités.

Afrique : le torchon brûle entre le Rwanda et l’Afrique du Sud

Après la chute de l’ex-président sud africain Jacob Zuma, la famille Gupta passe un sale temps. La justice du pays s’est mise à leur trousse. Hier, une rumeur sur des facilités qu’auraient accordé la Standard Bank qui aurait proposé à cette famille de rouvrir leurs comptes qui étaient fermés depuis juin 2016 a circulé. La banque a tôt fait de démentir cette information. Les entreprises concernées étaient en plein réaménagement depuis un certain temps. 

Selon les autorités de la banque, les entreprises appartenant à la famille Gupta ne pouvaient pas bénéficier des services de la banque. Après les accointances que cette famille a établi avant l’ancien régime, notamment son chef, le président Zuma, les grandes institutions bancaires du pays les ont abandonné.

A cela, il faut ajouter les nombreux scandales de corruption. Ces entreprises emploient plus de six mille personnes. Plusieurs observateurs assurent que sans les largesses des banques que les entreprises de la famille Gupta ne pourront pas tenir.

Commentaires

Commentaires du site 0