Bénin : Tabé Gbian et les confessions religieuses ont échangé avec les syndicats

Bénin : Tabé Gbian et les confessions religieuses ont échangé avec les syndicats

Pour cela, il a associé les confessions religieuses. Et dans la soirée de ce mardi 13 mars 2018 au siège du Ces, le président et les représentants des

Bénin : Journée porte-ouverte au Ces pour faire connaître l’institution

Pour cela, il a associé les confessions religieuses. Et dans la soirée de ce mardi 13 mars 2018 au siège du Ces, le président et les représentants des confessions religieuses ont tenu une séance de concertation avec les centrales et confédérations syndicales.

Le président Tabé Gbian a précisé à l’ouverture de la rencontre qu’il a voulu associer les garants de la paix et de la cohésion sociale que sont les guides moraux de notre pays (les confessions religieuses). Pour le président Tabé Gbian, dans les situations difficiles c’est à ceux-là que les populations font recours.

Ceci, parce qu’ils ont la confiance du peuple. Il a rappelé que le rôle du Ces est de faire en sorte que la paix, la stabilité et la cohésion sociale soient de mise. Il a relevé que sa démarche s’inscrit dans l’optique de trouver à tout prix une solution pour une sortie de crise. Après avoir ainsi planté le décor, la parole a été donnée aux centrales et confédérations syndicales.

A la sortie de cette séance de concertation, la secrétaire adjointe de la Confédération des syndicats des travailleurs du Bénin (Cstb), a confié que ce n’est pas de gaieté de cœur que les travailleurs continuent la grève. Et donc, les confessions religieuses et le président du Ces les ont écouté et ont pris l’engagement d’aller écouter aussi le gouvernement.

C’est seulement après cela que le président Tabé Gbian et les confessions religieuses vont se retrouver pour faire la synthèse et formuler les recommandations. L’Imam Abdou Djêlili Yessoufou de la mosquée centrale de Aïdjêdo, secrétaire général de l’Union islamique du Bénin, a estimé que c’est un début de médiation. Il a indiqué que le président du Ces a souhaité associer les confessions religieuses afin que «nous puissions ensemble voir les voies et moyens pour sortir de cette crise».

Ils ont écouté les centrales syndicales qui ont fait la genèse de la crise. Selon lui, une stratégie va être définie pour la sortie de crise

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    @OLLA OUMAR oui nous savons votre stratégie mais ca ne va arranger personne;

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    C’est quoi cette médiation sans fin là ? 
    Ça passe ou ça casse avec ce régime