Bénin : L’Intersyndicale des enseignants des Unb dénonce la mauvaise foi du gouvernement

Bénin : L’Intersyndicale des enseignants des Unb dénonce la mauvaise foi du gouvernement

L’intersyndicale des enseignants des Universités nationales du Bénin désapprouve la gestion de la crise sociale actuelle par le régime Talon.

Taux d’échecs aux examens au Bénin : le ministre Kakpo veut limoger certains directeurs

Elle dénonce la mauvaise foi du gouvernement dans ses rapports avec les syndicats mais aussi sa tendance à faire passer les réformes de force. A travers un communiqué rendu public ce lundi 05 mars 2018, l’Intersyndicale des Enseignants des Universités Nationales du Bénin constate les “menaces et chantages” du gouvernement dont le seul objectif est “d’affecter le moral des agents aux fins de déstabiliser les mouvements revendicatifs actuels”.

Selon l’Intersyndicale, cet état de chose montre que le gouvernement “se refuse d’aller à l’essentiel” retardant ainsi le dégel de la crise sociale. L’intersyndicale a par ailleurs rassuré ses militants du bien-fondé de leurs revendications et des formes de lutte qu’ils ont mis en place pour se faire entendre. Elle fustige , la mauvaise foi du gouvernement dans ses rapports avec les partenaires sociaux ainsi que son obstination à faire passer unilatéralement des réformes à polémiques.

Elle invite les grévistes aux assemblées générales prévues pour se tenir sur l’ensemble des campus du Bénin le mardi 06 mars 2018. In fine l’intersyndicale  exprime sa solidarité aux collègues de l’enseignement primaire et secondaire et les félicite pour leur détermination.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 7 mois

    Ces échos parviennent ils à talon ; il doit savoir que les français sont de grands hypocrites , le beau Blaise pourrait le témoigner 😂😂😂