Bénin : Noël Chadaré annonce une radicalisation des grévistes

Bénin : Noël Chadaré annonce une radicalisation des grévistes

En sa séance du mercredi 28 février 2018, le Conseil des ministres a décrété l’illégalité de la grève des travailleurs des secteurs de justice, de santé et de l’éducation, et a décidé de la radiation des grévistes.

Bénin : Lancement du film «La rupture» de Prince Yadjo sous le parrainage de Toboula

Face à cette décision, le secrétaire général de la Confédération des organisations des syndicats indépendants (Cosi-Bénin) Noël Chadaré, se dit triste pour le pays. Il pense que c’est le combat de David contre Goliath que les travailleurs vont mener avec les forces qu’ils ont.

« On n’est pas surpris parce que le gouvernement a décidé de sortir son joker dans le jeu auquel nous participons tous », a confié sans détours Noël Chadaré, secrétaire général de la Confédération des organisations des syndicats indépendants (Cosi-Bénin). Il trouve qu’en décidant de la radiation des travailleurs grévistes sous prétexte que la grève est illégale, le gouvernement a opté pour l’affrontement avec les forces sociales, les forces syndicales, les travailleurs.

« Si le pouvoir a fait l’option de se radicaliser, c’est évident que cela va entrainer une autre radicalisation, celle des travailleurs », a prévenu le Sg. Pour lui, le pouvoir espère en prenant cette décision, qu’il va semer la trouille au sein des travailleurs et que les gens vont courir pour aller dans les classes, les hôpitaux et tribunaux pour travailler. « Nous nous préparons à aller vers nos militants sur le terrain », a confié Noël Chadaré qui pense que le pouvoir parce qu’il est tout puissant, veut écraser tout le monde et décapiter le mouvement syndical. « Nous l’avons su depuis mais nous résisterons. On a vu pire que ça dans ce pays. C’est l’éléphant qui veut écraser la fourmi », dit-il.

Défalcations et rétention de salaires

Le Sg de la Cosi-Bénin indique que si le gouvernement fait l’option de l’affrontement, à leur corps défendant ils vont le combattre. Parce qu’ils sont disposés à discuter. « Nous étions en pleine négociation quand on nous a dit qu’on a défalqué », a-t-il rappelé. Il rappelle que le chef d’Etat les a invités au palais et a dit «retrouvez-vous après les travaux de la commission interministérielle, avec mes ministres pour trouver un consensus. Si le consensus est acquis, je m’engage à mettre cela en application ». Mais le travail pour trouver le consensus n’est pas encore fait et pendant que la commission s’apprête à cela, le couperet de la défalcation tombe sur la tête des travailleurs. «Dans ces conditions, est-ce que le gouvernement a vraiment envie de sortir de cette situation?», s’interroge-t-il. Il invite le peuple béninois à se rendre à l’évidence que non.

Le gouvernement ne pense pas aux enfants qui sont à la maison, aux hôpitaux qui tournent au ralenti, aux juridictions qui sont fermées. «Non content d’avoir jeté l’huile sur le feu, il a décidé de transformer le pays en brasier». Car, non seulement le gouvernement a décidé de la défalcation des salaires, mais aussi de la radiation des travailleurs. Or, malgré la défalcation, les enseignants de la maternelle, du primaire, du secondaire et du supérieur, n’ont toujours pas eu leurs salaires. « C’est inédit depuis l’avènement du renouveau démocratique. On n’a jamais passé un mois sans avoir le salaire du mois. Il est pris en otage par le pouvoir », a insisté Noël Chadaré. Il relève que ce n’est pas aujourd’hui seulement que les travailleurs vont en grève, et que si le pouvoir actuel est là, c’est grâce aux grèves qui ont été faites. Pourtant, personne ne s’est levé pour parler de grève illégale. « Et même si quelqu’un qui se fait passer pour l’éminence grise du gouvernement, donneur de conseils sur le plan juridique, nous restons de marbre par rapport à cette décision qui a été prise », a rassuré le responsable syndical

Commentaires

Commentaires du site 24
  • Avatar commentaire
    leboss Il y a 2 mois

    Qu´on les expulsent tous

  • Avatar commentaire

    Moi le sultan..aziz..ministre de la république…pour juste trois mois…je vous le jure..la personne…qui se mettra en gréve…n’est pas né

    Chaque poste..de fonction publique…sera évalué et les gens..sont payés..en fonction de l’effectivité..d’avoir accompli..leur part de contrat…

    Je vais bien payer les gens…les mettre à l’aise…..puisque le smig..à 40 mille me parait etre…une insulte

    Chacun doit pouvoir vivre dignement avec..un salaire correct…reconnu par la loi

    Mais s’il y a des gens…qui vont procréer..au de là de leur limite de pouvoir d’achat…c’est leur probleme

    S’il faut les castrer..et attacher les ligaments de leurs femelles pondeuses..ont le fera

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 2 mois

      Vive alors le khalifat du sultan peulh pour nous extirper des griffes de l’orgie des grèves.

    • Avatar commentaire

      tu vois que le smig à 40000 cfa est une insulte, voila les problemes. mais comme ca on se fait esclave nous meme. avec 40000 francs combiens de beninois pourront voyager meme jusqu a la retraite impossible.les blancs que vous voyez en afrique et que vous prenez pour des riches, ici en europe ce sont des pauvres et avec un mois de salaire ils peuvent voyager voyez vous la difference?

  • Avatar commentaire
    Akowanou Il y a 2 mois

    Un seul mot d’ordre aux travailleurs : résistez,résistez contre ce pouvoir arrogant.

  • Avatar commentaire
    Monpays Il y a 2 mois

    Ayons le courage de nous dire la vérité. Ces fonctionnaires combien de fois ne nous ont-ils pas narguer ou obliger à les soudoyer pour un service pour lequel ils sont déjà payé. Qu’ils changent eux mêmes leurs comportements et le peuple qu’ils briment les soutiendra.

    • Avatar commentaire

      Bien dit..mon gar…!!!

      Ceux..qui ont la culture..de toujours..révendiquer…le feront toujours…puisque la const..leur en donne le droit…et que hélas…les revendications..n’ont jamais..été encadré..

      Qu’on me dise…qu’à partir de 1990…combien..il y a eu de revendications…

      Qui me dira..quand..on en finira avec les révendications..corporatistes..devenues…virales et pathologiques.

      Il arrivera..certainement…que ces 1% de la population..revendiquent…que l’intégralité…du pib..leur soit consacrée….et ce sera légitime…par la cont

      Aux revendications…de droit…il faut opposé..l’épreuve de force…qui est aussi de droit

      Quand par milliers..ils seront obligés…d’aller..mettre en valeur..des lopins de terre..pour se nourrir….ils comprendront

      • Avatar commentaire

        laissez a faire de pib .ce que je sais dans tous les pays africains il y a de quoi prendre en charge toutes les populations point.

  • Avatar commentaire

    Toto..!!!

    moi je ne suis pas un obligé,ni admirateur…des rupturiens et de leur chef…

    Pour moi..c’est la suite..d’un théatre…du duo talon…dont nous sommes des malheureux..victimes.

    Et pourtant…et pourtant…

    Apres..plus d’un quart de siécle de niaiserie et de bouffonnerie…kérékou n’a jamais pu poser..un acte que l’histoire..retiendra de lui…sauf sa peur..d’etre pendu..à l’issue de la conf nat

    Soglo…pour avoir..fait le miracle..de donner vie..à pays disparu.. voulu..nous imposer son..ethnie d’absolutistes et féodaux….et puis on l’a chassé..

    Le culte de la personnalité,la gougeaterie,la bouffonnerie et la guignolerie..de yayi…on ternir…les actes…de grandes factures…qu’il a posé pour ce pays…et je dirai plus jamais ça..

    Talon…prédateur…né…et jamais rassasié…déroule son programme…mais simple..citoyen…je retiens..son expertise..et sa volonté..de faire changer de logiciel de pensée et de comportement..

    Pour celà et dans ce contexte là..il a mon soutien

    • Avatar commentaire
      Monpays Il y a 2 mois

      Et pas seulement le tien et tant d’autres qui n’arrivent pas à s’offrir un repas par jour. Eux aussi sont citoyens de ce pays et ont droit à une redistribution. Qui se souci d’eux ? Ils meurent des centaines dans l’anonymat. Je ne suis pas rupturien mais apprécie certains de leurs actes.

    • Avatar commentaire
      gombo offline Il y a 2 mois

      @aziz
      “expertise” -de Talon- en quoi stp?

  • Avatar commentaire

    talon peut s enrichir n importe comment, qu est ce qu il fera avec l argent aziz ? Rien du tout. peut il plus riche que kadafi?eyadema? et autres mais on a vu la fin de ces hommes,moi je ne travaille pas ds l administration et je ne travaillerai jamais pour l Etat et Talon ne peut rien je dis bien rein me donner je n en ai pas besoin

  • Avatar commentaire

    aziz on peut faire des reformes mais les gens qui vous ont evolu, disent qu ils ont faim mais on ne dit rien on dit qu on doit construire des infrastructures que ces populations ne pourront meme pas utiliser. combien de beninois voyagent? ils vont òu? ou peuvent ils aller quand ils n ont pAS MANGER ET N ONT PAS D ARGENT? SAIS TU À QUEL TAUX LE BENIN VA EMPRUNTER DE L ARGENT? PAR CES EMPRUNTS À DES TAUX EXORBITANTON ON ENRICHIT D AUTRES PEUPLES ET D AUTRES PERSONNES ET NON LES BENINOIS:QUANT `A TALON ET SON GOUVERNEMENT DEMISSIONNER ON VEUT RESPIRER DANS NOTRE PAYS: PUBLIEZ VOS SALAIRES TALON ET MINITRES ET LE MASQUE TOMBERA ON VOUS ATTEND: SI TALON CHANGE LA CONSTITUTION AUSSITOT QUE SA CLIQUE PARTIRA ON CHANGERA ENCORE ET ON LES ENFERMERA TOUS.vers l europe il n y a pas de visa les europeens,je parle des gouvernements ne veulent pas de noirs. les populations pensent vraiment autre chose.tout ce qu on dise qu on fait au peuple en realite ils le font pour ces gens qui ne veulent pas de vous.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 mois

    Chadaré, les beninoises et beninois vous soutiennent et vous encouragent , trop c’est vraiment trop 

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 2 mois

      Quel Beninois??? Dis plutôt les pouilleux de ton genre privés de leur pain au chocolat depuis Avril 2016 et qui viennent chialer ici chaque matin comme des marcassins orphelins de mère.

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR Il y a 2 mois

        Agavidjidji, le marsupial égaré, qui donne du pain au chocolat à un ” pouilleux ” ne rêve t-il pas ? 😂😂😂

  • Avatar commentaire

    Manifestement, ce gouvernement ne veut pas tirer leçon de ses malheureuses expériences qui l’ont conduit à l’échec et à l’humiliation.
    Je suis peiné de lire sur ce forum nombre de commentaires qui jugent que la défalcation des salaires pour jours de grèves sont totalement justifiées et ne doivent susciter aucun débat. Nous avons fait librement le choix de l’état de droit depuis 90 et nous nous sommes dotés de lois et ces lois doivent être respectées. 
    Talon est en train de réussir son sale plan maléfique qui est de diviser les béninois, de dresser le peuple contre les fonctionnaires et de tenir ces derniers responsables de l’échec de sa politique hasardeuse menée depuis deux ans sans aucun résultat concret si ce n’est de démasquer 40 détenteurs de faux diplômes (instituteurs ou agents de santé pour la plupart) en conseil des ministres pour faire croire au peuple qu’il travaille à l’assainissement de l’administration et des comptes publics.
    Le principe général étant la défalcation en cas de grève, la loi prévoit également des cas d’exception où aucune retenue de salaire ne doit être appliquée.
    On peut reprocher tout ce qu’on veut aux magistrats, on ne peut pas leur reprocher d’ignorer la loi qu’ils appliquent au quotidien et qu’ils savent décortiquer. Et quand ils réclament la restitution des sommes défalquées, c’est avec des arguments légaux à l’appui.
    À qui talon veut faire croire aujourd’hui que la grève est une mauvaise habitude et qu’il faut la supprimer de la façon brutale et méprisante dont ça a été fait, alors même que c’est lui qui incitait les travailleurs à en user et même abuser juste pour faire mal à son ancien ami ? Cet homme qui a toujours utilisé la ruse et la tricherie pour atteindre ses objectifs pense qu’on peut tricher avec la Nature.
    On dit que la grève est illégale alors qu’on oublie très vite que la provocation qui a conduit les syndicats à défendre leur droit à la grève, cette rocambolesque proposition de loi a été jugée contraire à la constitution.
    Talon oublie qu’il n’est plus le tout puissant PDG de l’AIC. Il oublie que les fonctionnaires béninois ne sont pas ses salariés qu’il peut menacer de licencier pour insubordination.
    J’ai toujours dit sur ce forum qu’on ne peut pas gouverner un État avec la ruse, les muscles et la brutalité, mais avec la tête.
    Tant que ce pouvoir qui méprise son peuple n’aura pas changé sa façon d’engager les réformes en y mettant de l’humilité, du dialogue et de la sincérité, c’est lui qui risque de disparaître.
    Talon a toujours eu le sentiment et même la certitude que tous ceux qui l’ont précédé n’ont pas réussi à transformer le Bénin parce qu’ils n’étaient pas assez compétents, pas assez intelligents. Erreur !
    Le géant éléphant n’utilise pas toute sa force physique pour faire caca, mais pousse doucement pour éviter d’exploser son rectum.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 2 mois

      John je te fais 👍👍👍👏👏👏
      Que les klébés de talon agadjavi et consorts de lisent , espérant qu’ils comprendront qu’ils n’ont pas la science infuse , eux des cancres de chez les cancres , et leurs suffisances , mépris , arrogances vont les perdre , et ce serait sans regrets pour les beninoises et beninois 

  • Avatar commentaire

    talon tu veux faire des choses que les beninois ne veulent pas demissione. nous beninois allons prendre qlq d autre.les mecanismes sont prevu pour te remplkacer talon et rapidement sans bruit

  • Avatar commentaire

    il faut d abord le blocage total du pays pour reduire la puissance de ce gouvernement leur montrer que nous sommes au benin ensuite quand le gouvernement sera pret pour negocier les syndicalistes le feront.talon peut prentendre etre le plus riche du benin il ne donne à manger aux gens. si c est comme ca pense -t il gouverner les beninois ne veulentpas etre gouverner de la sorte, et s il ne peut pas il peut demissiner.nous lui proposons de demissioner.

    • Avatar commentaire

      Toto…

      Et vous croyez..ainsi faire mal…à talon et à son clan…

      Eux..”ils sont déjà devant dougou”…et c’est vous..vos enfants…et vos semblables…qui allaient périr…avec vos conceptions,vos idées…primitives..impénatrables…aux changements..de générations en génarations

      Qu’avez…vous fait de miracles..depuis 1960…avec vos idées…de partisans de moindre efforts…

  • Avatar commentaire

    est il encore besoin…de démontrer…que la culture de la paresse,du fainéantisme,du laxisme…font parie de notre adn

    Toute occasion…est bonne…pour ne pas travailler…et exiger un salaire..ce qui est purement du vol….

    Et quand je le lis des gens…comme akindes….quelques fossiles…de nos ainés…qui ont eu la chance de diriger ce pays…j’ai envie de vomir

    Quand on fait partie d’une génération…qui a échoué..on ne vient pas de donner des leçons

    Ne ne cachons pas la vérité…il n’a qu’une seule…solution…virer,sans aucune indemnité…des milliers de sangsues..et embaucher ceux qui veulent travailler..

    Enfin…tous les gouvernements….sont contraints..grace aux nuisance…de ne s’occuper…que du confort…récurrent de 1%…de la population

    C’est une prise en otage…de l’état depuis des années…et des autres catégories…de citoyens

  • Avatar commentaire

    N’importe quoi..! Ceux sont les travailleurs qui veulent détruire le pays, ceux sont qui refusent de soigner, d’éduquer et veulent être pays. En les radians et les remplaçant par des gens qui ont l’an volonte de travailler, TALON sauvera le pays..! Ils ont été habitués à ce désordre depuis des années, mais là je vois que TALON tient vraiment à redresser ce pays, et courage lui. Honte à ces syndicalistes. Quand les troupes vont arrêter d’écouter ces gens qui sont fiancés pour créer le désordre, ils comprendront..!  

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 2 mois

    Si le travailleurs se laissent faire, Patrice TALON va détruire le Bénin.

    Une grève générale avec la solidarité de toutes les centrales est nécessaire pour empêcher cet homme d’aller plus loin.

    L’issue des mouvements actuels va déterminer l’avenir de notre démocratie, donc c’es une lutte pour préserver les acquits démocratiques. Aucune mobilisation ne sera de trop.