Bénin : « Nous ne voulons pas d’une année blanche » Kassa Mampo

Bénin : « Nous ne voulons pas d’une année blanche » Kassa Mampo

La Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb) est préoccupée du dénouement de la crise qui secoue le secteur de l’éducation au Bénin. La reprise des activités dans le secteur de l’éducation est le souci de Nagnini Kassa Mampo et ses militants.

Doctorat : William Daïbidji décrypte la problématique de la mort en milieu Fon

Le Secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin, Kassa Mampo ne veut pas d’une année blanche. Il l’a affirmé devant ses militants et les hommes des médias ce mercredi 14 mars 2018 à la Bourse du travail. C’était au cours d’une conférence de presse sur les raisons de son départ précipité de la salle de négociation avec le gouvernement.

« Nous ne voulons pas d’une année blanche », a-t-il affirmé, invitant le gouvernement à prendre au sérieux les revendications des travailleurs. Il a affirmé par ailleurs qu’il faut que l’année soit réussie, c’est pourquoi les centrales exigent la satisfaction des revendications. Cette volonté de la Confédération syndicales des travailleurs du Bénin, relance la balle dans le camp du gouvernement.

Commentaires

Commentaires du site 17
  • Avatar commentaire
    Avocetien Il y a 6 mois

    Nous Voulons L’intervention De L’onu Et De La Cpi Au Benin

    • Avatar commentaire

      pourquoi…donc l’onu et la cpi…?

      nos bidasses et nos limiers et pandores..peuvent faire..bien le boulot

      ils ont un savoir faire…et du matos…pour ça

      Il suffit de donner l’ordre…pour les bastonner et les mater…proprement…et puis il n’a rien

      Toluba…seul…peut le faire…

      • Avatar commentaire
        Napoléon1 Il y a 6 mois

        Quand on est doté que de 50 % d’aptitude de jugement on peut étaler de ces Genres d’inepties comme vous. “Mater et bastonner” des enseignants, des agents de santé et des fonctionnaires pour qu’ils aillent au travail. Faudrait démonter comment. Même si l’on a recours aux émotions fortes pour rentrer en délire, il faudra aussi faire usage de son cerveau.

        • Avatar commentaire

          Encore…faut il…que moi j’ai un cerveau….!!!

          La vérité..c’est que j’en ai pas….

      • Avatar commentaire

        kassa mampo..à la tete d’un hypo qui sort sa téte

        de l’eau..

        En plus..on dirait qu’il est bourré de tchoucoutou

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 6 mois

    Au lieu de calmer le jeu, le gouvernement, dans sa politique de ruse et de rage, met encore de l’huile sur le feu en demandant les noms des grévistes. Pour en faire quoi ?

    Stratégie de diversion permanente. Ce gouvernement n’a rien à proposer au peuple. Hélas !

  • Avatar commentaire

    Année blanche ou rien.. Nous voulons l’année blanche pour dire aussi a nos enfants que nous avons subit l’année blanche dans notre vie… Mr talon faut blanchir l’année un point c’est tout👌

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    Bocco , doit être aussi un fan de Yayi boni lorsqu’il dit , confier l’éducation aux communes ; à noter que Yayi lui n’a pas ajouté ” contractualisation ” 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    Agadjavi , comme dans l’attente de la décision de la cour constitutionnelle, s’en vient à supplier le SG comme une tapette à pas payer , à pas repris Travail ” 
    Et on apprend que ce régime veut poursuivre les défalcations pour ce mois , qu’on ne vienne pas nous dire que ce régime de talon est pyromane, sans foi ni loi. Leurs enfants étudient tous en Occident , ou au lycée français Montaigne , donc ils en ont rien à foutre que l’année soit blanche .
    Bocco , apprête toi ton bic pour signer les radiations , et n’oublie pas de signer aussi ta propre radiation 

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 6 mois

      Je ne confonds jamais les enseignants aux autres corps car ce sont les moins bien lôtis après tout.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 6 mois

    Personne ne veut d’une année blanche avec ses effets boule de neige aux consequences incalculables. Monsieur le SG, demandez à vos camarades de reprendre les classes et dans un climat apaisé et serein, toutes les revendications d’ailleurs légitimes des enseignants seront etudiées et solutionnées de façcon durable. Ce n’est pas normal que l’Ecole se soit installée dans des crises cycliques systématiques depuis 1989.

  • Avatar commentaire

    Mon cher OLLA OUMAR ne parle que pour ne rien sortir de concret! Calme toi tu verras sous peu le résultats des différentes idées avancées par le gouvernement Talon!
    Par Rapport a notre ami syndicaliste il a intérêt de ne pas vouloir une année blanche sinon ils seront tous radies et des milliers de jeunes seront recrutes a leur place sous forme de contractuel. il nous faut la contractualisation du secteur de l’enseignement et les confier aux communes;

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    Mika , ce gouvernement pour y arriver n’a-t-il pas eu la ruse comme idée ? 
    Et voilà qu’il continue par d’autres idées commerçants ” serrer la ceinture ”  médicaments amères ” destructions libératrices ”  ligne rouge ” et que sais-je encore à venir 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    Agnidé , j’avais bien raison , tu fais partie de ceux qui ne sont pas intelligents.
    Quand on a pas de richesses minières , on a au moins des idées . 
    La Suisse n’a pas aussi de richesses en sous sous-sol mais ils ont des idées , comme les couteaux suisses , les montres suisses , les comptes bancaires en Suisse qui sont en ce mêlent en déperdition etc etc 

    • Avatar commentaire

      Dites moi alors OUMAR quelles idées ont les béninois, lorsque la majorité veut faire la politique ou travailler pour l’Etat et profiter gratuitement des intérêts? Ou c’est peut-être le gouvernement selon vous qui doit avoir des idées? Dans ce cas continuons dans la paralysie à tout bout de champ de pays.

  • Avatar commentaire
    Agnidé Il y a 6 mois

    Toi tu raconte des salades tu veux comparer la Guinée au Bénin on a quel revenir de sous sol ici il faut réfléchir avant d’écrire vos connerries

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    En Guinée de alpha Condé, sont-ils plus intelligents que nous au benin ? 
    Là-bas, le gouvernement vient de capituler en acceptant toutes les revendications des grévistes , pourquoi ce ne serait pas pareil chez nous au benin ? 
    Grévistes beninois ” à pas payer , à pas repris Travail ”