Bénin : Le procureur prolonge la garde à vue des étudiants interpellés lors des échauffourées à l’Uac

Bénin : Le procureur prolonge la garde à vue des étudiants interpellés lors des échauffourées à l’Uac

Le procureur de la République a prolongé la garde à vue des deux étudiants embarqués par la police lors des échauffourées qui ont éclaté sur le campus d’Abomey-Calavi il y a quelques jours .

Bénin : L’Uac forme des enseignants et lance sa plateforme Moocs

Cette décision a été prise au terme de l’audition des prévenus hier mardi. L’information émane des avocats des concernés qui ont fait une déclaration à la presse dans l’après-midi de ce mardi.

Au nombre de deux, ces étudiants interpellés pour violence et voie de fait, retournent  demain jeudi au cabinet du procureur avec 35 autres étudiants arrêtés pour trouble à l’ordre public avec  destruction  d’infrastructures routières et d’un pan de mur de la clôture de l’Uac.

Selon Me Aboubakar Babaparapé et Me Julien Togbadja, l’homme de loi souhaite prendre connaissance des procès-verbaux  des 37 étudiants avant de prendre une décision. Les deux avocats  se disent optimistes quant à l’issue des auditions de demain.  Les étudiants doivent donc retrouver la liberté  ce jeudi si tout se passe selon le souhait de leurs avocats.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    Le béninois Il y a 4 mois

    Pourquoi l’article omet le nom et la photo de ce procureur au service de la dictature?
    Nous avons besoin de mettre de nom et de visage sur les bourreaux de nos libertés.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 4 mois

    Voyons-bien, ce procureur sert Talon et non la République. Mais quoi qu’il fasse, rien ne pourra émousser la détermination de la jeunesse quand à la destitution du Gouvernement Talon.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 mois

    N’y a-t-il pas un délai légal pour les garde-vue ? Qu’est-il entrain encore de tramer ce procureur ? Que les étudiants ne baissent pas la garde