Bénin : Le ratio sécuritaire est faible selon Armand Zinzindohoué

Bénin : Le ratio sécuritaire est faible selon Armand Zinzindohoué

L’ex-ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Armand Zinzindohoué s’insurge contre le faible ratio sécuritaire au Bénin. Ce dimanche 18 mars 2018, sur la radio Océan fm, il recommande plus de recrutement pour relever le défis.

Bénin : « Nous avons à la tête du pays un régime qui manipule la ruse et la rage » selon Azatassou

Le ratio sécuritaire peut être évalué en fonction de la taille de la population par rapport au nombre de policiers. Cette explication de Armand Zinzindohoué, ancien ministre de l’intérieur et de la sécurité publique l’amène a expliqué que le ratio sécuritaire du Bénin est faible.

Un policier pour plus de mille habitants est énorme selon Armand Zinzindohoué. « Nous sommes très loin, extrêmement loin de la moyenne », a affirmé l’invité de la radio Océan Fm. Pour pallier la situation, il invite le gouvernement à faire plus de recrutement pour améliorer le ratio sécuritaire au Bénin.

« Si on peut lancer par an le recrutement de mille policiers, ça va corriger le ratio », a-t-il suggéré.

Il note un esprit de patriotisme et de professionnalisme chez les policiers qu’il leur recommande vivement de préserver. Il a estimé par ailleurs que la création de la police républicaine n’a aucun inconvénient. « Il y a désormais une seule force et un seul commandement », s’est-il réjoui.

Commentaires

Commentaires du site 0