Bénin : Sortie du Livre « Pourquoi pas moi » de Wilfried Justin Adélakoun

Bénin : Sortie du Livre « Pourquoi pas moi » de Wilfried Justin Adélakoun

Mu par son obsession à réussir coûte que coûte sa vie, l’écrivain Justin Wilfried Adélakoun a écrit « Pourquoi pas moi », un ouvrage de développement personnel, pour éveiller chez les jeunes l’ambition de se faire un nom dans la société.

Assemblée nationale : Eric Houndété parle de l’objectif majeur pour 2018

e livre a été officiellement présenté au public le samedi 10 mars 2018, à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). C’était en présence des étudiants, des amoureux des belles lettres et d’un parterre de personnalités telles que Nourou-Dine Saka Saley, Elfried Dossavi Messy, Marie-Elise Gbèdo et Eric Houndété, parrains de l’évènement.

« Pourquoi pas moi ». C’est le nouveau livre que vient de publier Wilfried Justin Adélakoun. Ledit ouvrage a été officiellement rendu public le samedi 10 mars dernier à l’Université d’Abomey-Calavi. Il faut avant tout rappeler que l’auteur en est à sa deuxième publication après « C’est encore possible », paru en 2017. Publié aux éditions Ade production, en Côte-d’Ivoire en 2018, l’ouvrage est de 118 pages. D’un style à la fois très simple et digeste, il est structuré en trois parties dont la première s’intitule « pourquoi pas vous ».

Cette partie comporte deux chapitres qui s’étendent de la page 13 à la page 36. Selon Elfried Dossavi Messy qui a présenté le livre, l’auteur a mené des réflexions sur le sujet de la réussite dans la vie, et nous invite à nous armer de courage malgré les obstacles, à être le bâtisseur de notre destin dans la vie. Selon lui, le découragement n’a pas sa place dans nos luttes pour réaliser « nos choix de vie ». C’est pourquoi il clame à la page 35 du livre « n’abandonnez jamais !!! » vos rêves d’avenir.

A l’en croire, ce serait une erreur d’abandonner « nos choix » à causes des péripéties. La deuxième partie titrée « pourquoi eux », également structurée en deux chapitres, va de la page 37 à la page 99. A en croire Elfried Dossavi Messy, l’auteur nous invite dans cette partie de l’ouvrage à « accepter les échecs dans la lutte pour réaliser nos ambitions comme un moyen pour avancer ». Selon lui, ils ne doivent jamais servir de prétexte pour abandonner nos ambitions. Ce que nous devons viser à l’en croire, c’est « le sommet ou la destination ». Le deuxième chapitre de cette partie est consacré à « quelques parcours de model de réussites », dont les artistes Sessimè, Ignace Don Métok et autres.

Une manière pour l’auteur d’amener les jeunes à s’inspirer de ces exemples pour réaliser leurs choix de vie. La troisième partie s’étend de la page 101 à la page 109, et est consacrée à des citations élaborées par l’auteur Wilfried Adélakoun, pour outiller les jeunes en sagesse, pour réussir les combats de la vie. Il faut dire que la cérémonie de lancement a été essentiellement meublée des témoignages édifiants des personnalités invitées. Nourou-Dine Saka avoue s’être retrouvé parfaitement dans le titre de l’ouvrage « Pourquoi pas moi ».

Après lui, l’Honorable Eric Houndété a témoigné que le livre illustre bien sa propre histoire, qui à l’en croire est partie du jour où il a demandé à prendre la parole en publique pour s’exprimer sur la popularisation de notre loi fondamentale, alors qu’il n’avait que 13 ans. Quand ses ainés prennent la parole, pourquoi pas lui ? « Ce qui m’a valu aujourd’hui d’être en politique » a-t-il conclu. La cérémonie s’est terminée par la vente à l’Américaine de l’ouvrage

Commentaires

Commentaires du site 0