Bénin : L’Union fait la nation affûte ses armes pour les prochaines élections

Bénin : L’Union fait la nation affûte ses armes pour les prochaines élections

Le regroupement politique dirigé par Bruno Amoussou, l’Union fait la nation, a tenu son Conseil national ce samedi 10 mars 2018 au stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou.

Bénin : Les indices de la mort lente mais sûre du Bmp

Une occasion pour les militants de réfléchir sur la réforme du système partisan entre-autre, et de peaufiner des stratégies pour répondre à cette exigence dans la perspective des élections prochaines.

L’Union fait la nation se met progressivement au pas dans le cadre de la réforme du système partisan. Au cours de son conseil national de ce samedi, les militants ont mandaté le bureau politique aux fins de mettre en place sans délai, un comité ad ‘hoc composé de personnalités politiques, de cadres et de personnes d’expérience.

Ce comité aura pour mission de poursuivre et finaliser les négociations avec d’autres forces politiques désireuses de partager les idéaux, d’adhérer à la vision de l’Union fait la nation et de participer au congrès constitutif du futur parti politique envisagé ; d’apporter les contributions de l’Un à la préparation, à l’élaboration des textes fondamentaux et à la tenue du congrès constitutif du grand regroupement politique en collaboration avec les autres forces politiques ; d’initier et mettre en œuvre des actions susceptibles de favoriser la création effective d’un grand parti politique issu de l’intégration d’autres formations politiques à l’Union fait la nation ; de finaliser les documents relatifs à l’idéologie et au projet de programme politique du regroupement politique envisagé et en discuter avec les responsables des autres forces politiques partenaires.

Les travaux ont également permis aux militants de l’Union fait la nation de travailler sur des thématiques telles que l’école de formation politique et citoyenne, la question du fichier des militants et membres comme celle de l’idéologie politique du parti.

De l’appréciation de Antoine Idji Kolawolé

Le vice-président de l’Union fait la nation, Antoine Idji Kolawolé a décerné un satisfécit aux militants de l’Un au terme des travaux. Il s’est dit fier d’eux, estimant qu’ils seront le fer de lance dans la modernisation politique du Bénin et dans la libération du Bénin pour qu’il devienne effectivement l’un des pays phares, leaders en Afrique.

« Vous avez tracé les nouvelles orientations aujourd’hui et le bureau politique transitoire a pris bonne note de vos résolutions, de vos indications et conformera sa démarche aux directives que vous avez données », a rassuré le député Antoine Idji Kolawolé.

Quel autre rassemblement politique peut rassembler autant de gens dans toutes les localités du Bénin ?, s’est-il demandé, soulignant que l’Un a enregistré sept nouvelles adhésions, et devra travailler pour une grande adhésion de formations politiques.

«… pour nous préparer à cette grande formation politique qui adviendra, notre ambition est d’avoir le maximum possible de patriotes, de militants pour rassemblez le Bénin du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest », a fait savoir le vice-président de l’Union fait la nation, Antoine Idji Kolawolè.

Il n’est pas utile de rappeler que plusieurs formations politiques se sont retirées de l’Union fait la nation. Ce qui crée la distorsion dans ce grand regroupement politique qui doit aussi gérer la dissidence à l’interne. Visiblement, le bureau politique aura du grain à moudre

Commentaires

Commentaires du site 0