Les Béninois à la découverte d’une tradition chinoise

Les Béninois à la découverte d’une tradition chinoiseDanse chinoise

Vendredi 2 mars dernier, c’était le 15e jour du premier mois du calendrier lunaire. Une période de grande tradition dans la culture chinoise.

Chine : inauguration prochaine du plus grand pont du monde

C’est la fête des lanternes. L’événement a été vécu dans la soirée de ce vendredi au centre culturel chinois de Cotonou. Et ce, dans le cadre de la 9e édition du Festival du nouvel an chinois, le Happy chinese new year (Hcny) au Bénin.

D’après Li Yi, représentante de l’ambassadeur de Chine au Bénin, c’est une occasion de rassemblement et de communion entre les Chinois. «C’était une occasion de sortir et de s’amuser ; à la nuit tombée, chaque enfant tient à la main une lanterne sous forme de lapin, de chien ou de cochon, soigneusement fabriquée à la maison avec l’aide des parents. Les enfants baignent dans la joie, avec les devinettes, les jeux divers », raconte-t-il.

A l’image de cette tradition, le centre culturel chinois aussi a accueilli non seulement les Chinois vivant au Bénin, mais aussi des Béninois venus découvrir et commémorer cette tradition. Sans distinction de race, de sexe ni d’âge, chacun avait la possibilité de parcourir le riche marché de jeu installé au théâtre de verdure du centre. Mais au-delà des jeux, c’était aussi un marché d’art culinaire chinois. Il y avait plusieurs catégories de mets chinois à déguster.

A noter que cette fête des lanternes a été cumulée avec la foire du nouvel an chinois. Le tout combiné, ce sont pour les Béninois des moments de rencontre avec la culture chinoise, pour le renforcement du métissage entre les deux peuples, témoigne le secrétaire général du ministère du tourisme, de la culture et des sports, Richard Sogan

Commentaires

Commentaires du site 0