La nouvelle proposition de loi portant Charte des partis politiques contient beaucoup d’innovations selon le député Jean-Michel Abimbola. C’est avec facilité que le député Jean-Michel Abimbola, coordonnateur du Bloc de la majorité parlementaire a évoqué les innovations de la nouvelle proposition de loi portant charte des partis politiques au Bénin.

Loading...

Dans un exercice de clarification, le député a indiqué, à titre d’innovation, que la nouvelle Charte prévoit le mécanisme de financement public des partis politiques ; la création d’une structure dénommée Agence nationale d’enregistrement et de suivi des partis politiques (ANESP) ; la volonté d’avoir des partis politiques qui ont une certaine base au plan national et donc des partis qui ne sont pas des clubs électoraux ; la volonté de faire des partis, des partis nationaux.

Selon ses propos, les débats autour du projet sont suscités parce qu’en « politique on ne fait jamais confiance spontanément à l’autre ». Jean-Michel Abimbola a également notifié qu’il n’y a aucune disposition de la loi qui restreint les partis politiques indiquant que «  nous sommes toujours dans le multipartisme », selon l’esprit de la Constitution.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. Merci Montag Freren. Tu aß compris. Expliquez auch beninois svp. Lesen Gens parlent de cherete fest lange vie au Benin Leid Gouvernement dit qu il n y a pas du argent mais ils veulent financer des Partis politiq. Voila un super President. Il n est pas encore temps. L argent n a qu reste ds lange Cause. le Benin ira faire des credits Pour financer quoi? Au Moment ou on Spolie Les terres des citoyens pour 50000fcs

  2. La seule innovation de la charte est que les Abimbola au lieu de plumer Zinsou vont plumer le contribuable béninois et retourner leur veste entre 2 tours d’elections!
    Bande de rapaces affamés !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom