Crise sociale au Bénin : « Il devient urgent qu’on s’en sorte » dixit Joseph Gnonlonfoun

Crise sociale au Bénin : « Il devient urgent qu’on s’en sorte » dixit Joseph Gnonlonfoun

La médiation de Joseph Gnonlonfoun dans la crise actuelle qui secoue le Bénin se poursuit depuis ce mardi 27 mars 2018.

Bénin : Nécessité d’augmenter le budget 2018 du Médiateur de la République

Ce jeudi 29 mars, ce sont les secrétaires généraux des centrales et confédérations syndicales qui ont été reçus.

Le médiateur de la République pèse de tout son poids pour le dégel de la crise sociale qui secoue le Bénin depuis le mois de janvier 2018. Depuis le mardi 26 mars 2018, les hommes politiques notamment d’anciens ministres et députés de même que les confessions religieuses ont été reçu sur invitation du médiateur de la République Joseph Gnonlonfoun. Ce jeudi 29 mars les secrétaires généraux des confédérations syndicales ont été reçus à leur tour. Les échanges ont porté sur ce qui fait durcir la crise.

« Nous sommes à un moment où c’est l’impasse totale. Le médiateur s’est impliqué dans le dégel de la crise. Il nous a invités pour nous écouter sur ce qui fait que la grève perdure, ce qui est négociable et ce qui est non négociable… », a clarifié Noël Chadaré, secrétaire général de Cosi-Bénin.

Le médiateur Joseph Gnonlonfoun se réjouit de la disponibilité des syndicalistes à exposer leur revendications pour une suite à la crise. « Il devient urgent qu’on s’en sorte », a affirmé Joseph Gnonlonfoun. Il est à souhaiter que toutes les parties prenantes s’accordent pour un dégel définitif de la crise.

Commentaires

Commentaires du site 0