Crise sociale au Bénin : Les mises aux points de Bertin Koovi

Crise sociale au Bénin : Les mises aux points de Bertin Koovi

Le candidat malheureux aux dernières élections présidentielles, Bertin Koovi fait des mises au point sur la crise sociale qui secoue le Bénin.

Bénin : Le Gerddes-Afrique s’insurge contre le projet de code électoral (communiqué)

Beaucoup de difficultés, à en croire le président Bertin Koovi, qui pourrait faire réagir les béninois. Ces difficultés qu’il lie à la mauvaise gouvernance pourraient conduire au soulèvement général et donc les acteurs politiques doivent en prendre garde.

 « Ce sera trop tard, au moment de s’en rendre compte,  ils seront à la fuite », a fait savoir Bertin Koovi. Selon lui, quand le peuple est debout, il n y a plus de Constitution encore moins de loi, c’est sa volonté du moment qui fait Loi.

Il ne doute pas que face à la situation de crise actuelle, seul des actions musclées des populations feraient entendre raison le chef de l’État qui jusque-là n’est pas à l’écoute de ses populations. Il pense que construire le Bénin c’est œuvrer à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire

    Lui Koovi Bertin veut dire quoi???? Nous l’avons insulte Lionel ZINSOU et était contre le FCFA et nous avons tous aussi a son revirement spectaculaire en soutenant ce denier au second tour des elections présidentielles. Rien que des opportunistes.

  • Avatar commentaire

    TOUX CEUX LA NE PERDEBT RIEN POUR ATTEINDRE’ LE PEUPLE EST SOUVERAIN

  • Avatar commentaire
    Paysan Il y a 7 mois

    Koovi Bertin, conseiller spécial porteur de valises…remplies de obiang, sur les pas de dah-député avec le diamant de rca?

  • Avatar commentaire

    Développement et amélioration ne veut pas dire de ne pas travailler. Ceux qui travaillent au Bénin , gagnent leur salaire. Qu’est-ce ce vieux veut nous apprendre. Les salaires ne sont t’ils pas payés ?

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 Il y a 7 mois

      Qu’est-ce qui justifie que les ministres et collaborateurs de Talon soient payés à 12, 16 millions de nos Sous par mois et que les travailleurs soient aumoniés à 30.000 FCFA, 40.000 FCFA par mois. Vous appelez cela salaires payés?