Dialogue au Togo : la menace de l’opposition

Dialogue au Togo : la menace de l’opposition

L'opposition togolaise, ferme sur ses positions, menace le pouvoir de relancer le mouvement de manifestation.

CEDEAO: Faure Gnassingbé, nouveau Président en exercice

Actuellement engagée dans d’âpres négociations avec le gouvernement, l’opposition togolaise a assuré que jamais, elle n’accepterait que Gnassingbé se représente pour un nouveau mandat. 

Ainsi, la situation actuelle, marquée par d’intenses manifestations réclamant le départ de Gnassingbé, au pouvoir depuis 2005, reste des plus tendues. En effet, si les négociations ont avancé, celles-ci semblent actuellement être au point mort. La raison ? La rétroactivité de la limitation du nombre de mandats consécutifs.

Ainsi, si le président au pouvoir semble ouvert à une limite certaine du nombre de mandats, celui-ci ne semble pas accepté le fait que cette mesure soit rétroactive. Ainsi, si celle-ci entre en vigueur, ces trois derniers mandats ne compteraient pas. Gnassingbé pourrait alors se représenter en toute liberté. Une décision qualifiée de trop facile par Jean-Pierre Fabre, figure historique de l’opposition togolaise. De son côté, Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordinatrice de l’opposition, a surenchéri, assurant que la décision de Gnassingbé était immorale, allant même jusqu’à la qualifier d’escroquerie politique.

Réclamant une politique plus juste l’opposition togolaise n’a de cesse de faire pression sur le gouvernement via l’organisation quasi hebdomadaire de marche réunissant des milliers de personnes. Face à une situation qui pourrait vite déraper, la communauté internationale a également décidé d’agir. Ainsi, l’ONU, l’UE et les ambassades de France, d’Allemagne et des États-Unis ont appelé les deux partis à engager une discussion de fond concernant ces réformes constitutionnelles, mais surtout, à dépasser leurs positions de principe.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    ADJRAKATA Il y a 7 mois

    Il est du devoir de l’opposition d’avoir une strategie claire et de se donner les moyens de l’executer car sans une pression interne et externe superieure que par le passé le pouvoir travaille au pourrissement de la situation, a la division de l’opposition! Ceux parmi le clan Gnassingbe qui ont assassiné des Togolais ne lacheront pas le pouvoir sans une porte de sortie acceptable pour eux! Nana Akufo Addo va vers l’echec de sa mission car la France qu’il a tancé mal lors de la visite de Macron ne lui fera aucun cadeau et ne souhaite que son echec le temps de preparer un autre pion a la place de Faure. Tant qu’Addo n’aura pas compris que c’est un partenariat solide avec le Nigeria pour une pression militaire credible qu’il faut le zozo de Faure va chercher a gagner du temps et decredibiliser l’opposition!
    Armees Nigeriane et Ghaneene la tache vous attend et Togolais soyez prets a prendre votre part de sacrifices! Comment est ce que l’Ouganda a reussi a sortir des griffes d’Idi Amin? Geace a la Tanzanie et son armee en partie!

    • Avatar commentaire
      Gloria Il y a 7 mois

      VOus aviez fait une bonne analyse M. Je suis tout à faire d’accord avec vous. Si l’opposition Togolaise veut vraiment avoir la victoire dans ce duel,ils doivent aussi s’apprêter à tout.

    • Avatar commentaire
      Gloria Il y a 7 mois

      VOus aviez fait une bonne analyse Mme Je suis tout à faire d’accord avec vous. Si l’opposition Togolaise veut vraiment avoir la victoire dans ce duel,ils doivent aussi s’apprêter à tout.