Pâques : Les fidèles béninois commémorent la passion du Christ ce jour

Pâques : Les fidèles béninois commémorent la passion du Christ ce jour

A l’instar des fidèles catholiques du monde entier, ceux du Bénin vont aussi sacrifier à la tradition.

La lettre encyclique du Pape Paul VI : pour le développement intégral de l’homme

Comme il est de coutume dans la religion catholique, chaque vendredi saint les fidèles de ladite Eglise commémorent la passion du Christ à travers le chemin de croix. Lequel chemin de croix est prévu pour ce jour vendredi 30 mars 2018, vendredi saint par ailleurs.

Ce vendredi est appelé Saint, parce que c’est le jour où le Christ est mort sur la croix pour effacer le péché originel, celui d’Adam et Eve, selon les croyances catholiques. A cet effet, les fidèles feront une procession de foi dans les rues de différentes villes et villages du pays pour prier.

Durant ce chemin de croix, ils feront quatorze stations. Ces stations représentent les différentes étapes traversées par Jésus-Christ avant d’être crucifié. La première station est la condamnation de Jésus à la mort. A la deuxième station Jésus est chargé de sa croix. A la troisième, Il tombe pour la première fois. Il rencontre sa très sainte mère à la quatrième station, avant d’être aidé par Siméon le Cyrénéen à porter sa croix à la cinquième station.

A la sixième station, Véronique une femme pieuse essuie la sainte face de Jésus, sur lequel coulait non seulement la sueur mais aussi le sang. A la septième, Il tomba pour la seconde fois avant d’être consolé par les filles d’Israël à la huitième station. Etant épuisé du fait du poids de la croix qu’il porte, Jésus tombe pour la troisième fois à la neuvième station, avant d’être dépouillé de ses vêtements par les soldats à la dixième station. Les soldats ont cloué Jésus sur la croix à la 11e station. C’est à la douzième station que Jésus meurt sur la croix.

Le corps de Jésus est remis à sa mère à la treizième station, avant qu’il soit mis au tombeau à la quatorzième station. Pour le chrétien catholique, la passion du Christ est un moment très particulier, en ce sens que c’est à travers cette souffrance du Christ que l’humanité a été sauvée. Il faut préciser que Jésus ressuscitera des morts le troisième jour, pâques

Commentaires

Commentaires du site 0