Philippines: Duterte retire son pays de la CPI

Philippines: Duterte retire son pays de la CPIPhoto : AP

Les philippines ne sont plus membre de la Cour pénale internationale (CPI). Ainsi en a décidé le président philippin Rodrigo Duterte ce mercredi.

Libye – CPI : les avocats de Saïd al-Islam ne veulent pas d’un procès

«Je déclare (…) que les Philippines révoquent leur ratification du Statut de Rome avec effet immédiat», a affirmé le président Rodrigo Duterte dans un communiqué. Alors que l’instance judiciaire internationale examinait sa sévère politique contre la drogue.

En effet, cette campagne antidrogue menée par le président Duterte avait fait réagi la Cour pénale internationale qui a ouvert en début du mois dernier un examen préliminaire sur ladite campagne. A en croire des données statistiques officielles, depuis  l’arrivée de Duterte à la tête de ce pays, 4000 trafiquants et des personnes travaillant dans le secteur de la drogue ont été tué par la police.

Ce qui n’est pas du goût des organisations de défense des droits de l’homme. Accusé d’être à l’origine de plusieurs tueries, le chef de l’Etat a assuré qu’il a plus sérieux sur le continent Asie avant de menacer qu’il se retirait de la Cpi. En dénonçant l’examen préliminaire de la Cpi, qui, à en croire ses propos est utilisé comme un outil politique contre les Philippines.

Ratifié en 2011 sous son prédécesseur Duterte Benigno Aquino, Rodrigo Duterte vient de se retirer du traité de Rome.  Les morts pour lesquels on l’accuse ne sont pas fondés à son avis et résulterait d’opération légitime de police.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    N’y a-t-il que des Duarte comme president aux philippines , en tous cas ce Rodrigo à peur de se retrouver devant la CPI 

    • Avatar commentaire

      Et dire..que notre jojolabane…originaire du kwzoulou natal…est aux philipinnes

      Je vous jure..c’est lui qui dirige..les escadrons de la mort de duarté…en liquidant les trafiquants

      talon doit tout faire…pour lui retirer son passe port

      S’il revient ici..il va nous allumer…tous..