Porto-Novo : Le bureau communal de la communauté setto installé

Porto-Novo : Le bureau communal de la communauté setto installé

(Emile Avocegan élu président) La salle de conférence du siège du quatrième arrondissement de la ville de Porto-Novo, a abrité le week-end écoulé, l’élection et l’installation du bureau communal

Bénin : La mairie de Porto-Novo trempée dans une affaire d’acte de naissance falsifié

de Porto-Novo de la communauté Setto Dodomonlo du Bénin et de la diaspora. Plusieurs personnalités de la ville ont pris part à l’évènement, dont le deuxième adjoint au maire de la ville de Porto-Novo natif Setto, Dr François Ahlonsou, qui est venu rehausser l’évènement. On pouvait également noter la présence du président national de ce creuset, et des sages Setto de la ville.

D’entrée, le secrétaire général du bureau national a planté le décor en précisant les objectifs et le but de ce regroupement. Quand au président national, il a remercié les uns et les autres pour l’importance qu’ils accordent à cette rencontre, avant d’exhorter les participants à se fédérer autour d’un même idéal qu’est le regroupement des settonous de Porto-Novo. Interrogé, Dr François Ahlonsou a laissé entendre que depuis l’installation du bureau exécutif national des filles et fils Settos Dodomonlo du Bénin et de la diaspora, le bureau s’est fixé comme objectif principal d’installer dans toutes les communes leur bureau communal. Ce qui se fait progressivement.

Mais selon lui, la première installation a démarré par leur origine, Hêvié dans la commune d’Abomey-Calavi. Après avoir fait quelque peu l’historique des settonous du Bénin, il a exhorté les filles et fils Setto à se tenir véritablement par les mains pour une meilleure valorisation de leur identité culturelle et cultuelle. Quant au président élu Emile Avocégan, il a déclaré que ce creuset permettra à tous les settonous de régler leurs problèmes internes et de trouver des solutions adéquates pour un réel développement de leur communauté.

” L’association Sedo a pour but l’union des filles et fils Setto Dodomonlo, en vue de leur épanouissement en général et du développement de l’aire culturelle Setto en particulier. Et pour atteindre ce but, Sedo s’est fixé les objectifs suivants : le développement de l’esprit de solidarité et de concorde des filles et fils Setto Dodomonlo du Bénin et de la diaspora, la promotion et le développement de la culture et de la langue Setto, le développement de l’aire culturelle Setto “, a laissé entendre Emile Avocègan

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Paysan Il y a 4 mois

    Cessez d’ethniciser le pays à des fins électoralistes