Rapatriement du patrimoine culturel du Bénin : Macron fixe l’échéance à cinq ans

Rapatriement du patrimoine culturel du Bénin : Macron fixe l’échéance à cinq ans

Le Bénin devra attendre cinq ans pour espérer accueillir son patrimoine culturel qui séjourne dans les Musées en France.

Chaos en Libye : l’UA critique les initiatives solitaires d’Emmanuel Macron

Au cours de la conférence de presse conjointe des présidents béninois Patrice Talon et son homologue Français Emmanuel Macron, ce dernier a annoncé qu’il est dans la dynamique de voir les États africains exposés leurs œuvres culturelles et les conserver eux-mêmes. Ce serait, selon ses propos, le discours qu’il a tenu à Ouagadougou lors de sa visite au pays des hommes intègres. Face à la demande du Bénin, le président Français Emmanuel Macron n’a pas caché son sentiment.

Il est favorable au rapatriement du patrimoine culturel du Bénin donnés ou pillés pendant la colonisation de la France. Mais il va falloir attendre cinq ans pour voir ce souhait se réaliser.

« Je me suis engagé afin que d’ici cinq ans, les conditions soient réunies pour que des restitutions temporaires ou définitives des patrimoines africains soient possibles… », a affirmé Emmanuel Macron.

Il a nommé Bénédicte Savoy et Felwine Sarr, l’une historienne d’art, membre du Collège de France et l’autre Écrivain et Universitaire sénégalais qui doivent rendre leur avis en novembre prochain. Dans ce même cadre, le directeur du Quai Branly se rendra au Bénin pour travailler avec les autorités béninoises.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    comprendre Il y a 2 mois

    « Je me suis engagé afin que d’ici cinq ans, les conditions soient réunies pour que des restitutions temporaires ou définitives des patrimoines africains soient possibles… »
    En terme clair, Macron ne promet rien. La restitution pourrait être possible dans 5 ans mais rien ne dit que, même rendue possible, elle se fera.