Scrabble : Hervé Boni (classique) et Elrius Agbagan (duplicate) sortent champions

Scrabble : Hervé Boni (classique) et Elrius Agbagan (duplicate) sortent champions

L'Institut Français du Bénin (IFB) a abrité le samedi 17 mars 2018, la 4e édition du tournoi de la francophonie de scrabble.

Renouvellement du comité exécutif de la fédération béninoise de scrabble :L’appel à candidature lancé

Organisée par la Fédération béninoise de scrabble (FéBéSc), cette compétition s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la francophonie de ce mardi 20 2018.

A la médiathèque de l’Institut français du Bénin (Ifb), les scrabbleurs béninois se sont confrontés dans deux épreuves. Les scrabbleurs professionnels ont joué le scrabble classique et les plus jeunes provenant du collège Shekina de Vêdokô, ont participé au scrabble duplicate. Cette quatrième édition dudit tournoi a connu la participation de Roland Renaud Kouton, président de la FéBéSc.

21 joueurs se sont alignés au classique. Chaque joueur a disputé une partie de 15 minutes au bout de sept rondes (manches) consécutives. Après les sept rondes, le classement a dégagé les quatre meilleurs pour jouer la demi-finale. Il s’agit de Moïse Sagbohan (cinq victoires), Shadrac Dada (cinq victoires), Gevron Tchiakpè (cinq victoires) et Hervé Boni (six victoires), qui ont cumulé plus de points et de victoires sur l’ensemble des sept rondes. Hervé Boni hérite de Moïse Sagbohan, le quatrième du tour précédent, et sans grande surprise remporte la première manche. Rattrapé par la suite, il parvient à s’imposer et se qualifie pour la finale. À cette étape de la compétition, il retrouve Gevron Tchiakpè. Avant la fin de la première manche, Gevron Tchiakpè renonce et déclare son adversaire vainqueur, mais parvient toutefois à se racheter au tour suivant. Lors de la troisième partie qui doit départager les deux joueurs, il a baissé à nouveau les armes. Hervé Boni remporte donc cette épreuve.

Elrius Agbagan surclasse les jeunes

De leur côté, les jeunes élèves du collège privé Shekina de Vêdokô ont pris part au duplicate dans la catégorie inférieure. Dans cette catégorie débutant, le jeu consiste à trouver le meilleur mot possible. Ayant tous à leurs dispositions sept mêmes lettres, ils sont appelés à réfléchir et à trouver au bout de trois minutes le mot pouvant leur permettre d’engranger le plus de points possible. À ce niveau, les femmes ont dicté leur loi. Elrius Agbagan remporte le premier prix devant Vanessa Aguidinoukoun et Kelly Boutamekpo.

Les trois premiers de chaque épreuve ont reçu des lots constitués majoritairement de livres, bouquins et dictionnaires.

«Je suis particulièrement content qu’on puisse consacrer une journée à cette compétition. Au niveau du duplicate ça me réjouit de voir ceux que j’ai formé, commencer à montrer un intérêt au jeu», s’est réjouit Joël Arsène Noumonvi, directeur technique national (Dtn) de la FéBéSc.

«Le Bénin a un bon niveau au scrabble classique. Cette année les surprises n’ont pas manqué de la troisième à la première place. Ce qui montre que le niveau du scrabble béninois n’est pas stable, mais évolutif », a indiqué le Dtn

Commentaires

Commentaires du site 0