Sommet en Inde : Patrice Talon manque un rendez-vous important

Sommet en Inde : Patrice Talon manque un rendez-vous important

Quelques jours après avoir reçu son homologue béninois, Emmanuel Macron s’est rendu à New Delhi en Inde pour le sommet de l’Alliance solaire internati

Bénin: Le président Talon toujours absent des grands-messes continentales

Quelques jours après avoir reçu son homologue béninois, Emmanuel Macron s’est rendu à New Delhi en Inde pour le sommet de l’Alliance solaire internationale. Patrice Talon n’y était pas. Il est rentré le même jour sur Cotonou, en boycottant ce sommet qui pourrait intéresser un chef d’Etat dont le pays est en quête d’indépendance énergétique.

Reçu en audience à l’Elysée le 05 mars, c’est finalement le 10 mars qu’il est rentré au bercail, soit plus de cinq jours après son tête à tête avec son homologue français. L’agenda du président qui n’a pas été rendu public pendant cette période, lui a certainement permis de vaquer à des préoccupations personnelles.

En tout cas, il n’était pas à New Delhi en Inde, où plusieurs chefs d’Etat d’Afrique, d’Asie et d’Europe se sont réunis pour le Sommet de l’alliance solaire internationale. Le Bénin était représenté à un niveau plus bas, par une délégation du

ministère de l’Energie, alors que tous les autres pays étaient représentés par leur président. Le président Macron a lancé un appel à tous ces pays afin de s’intéresser au sujet. L’objectif est d’amener les pays africains qui disposent d’un climat favorable à adopter cette forme d’énergie pour leur développement. Mais Talon lui, a préféré s’occuper d’affaires personnelles au lieu d’échanger avec ses pairs, dont certains comme le burkinabé a installé une centrale solaire non loin de Ouagadougou.

Depuis 1960, le Bénin est à la quête d’une autonomie énergétique pour ne plus trop dépendre d’autres pays. Ce sommet offrait à notre pays l’opportunité d’entrer dans le cercle des pays qui profitent d’une énergie naturelle et renouvelable à profusion. Surtout que le Bénin a bénéficié du second compact du Millenium challenge account, consacré uniquement aux énergies, et en bonne partie au solaire… Mais hélas

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Doraym Il y a 8 mois

    Comme ce n’etait pas du cotton on voulait débattre ça peut ne pas l’intéresser.Il est arrivé au pouvoir surtout pour des raisons personnelles.A quand notre développement avec des problèmes socio-economiques à haut débits.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 8 mois

    Et puis énergie solaire ne doit pas intéresser ce talon , lui qui par ses hommes de paille , investit dans le pétrole en acquérant par ruse des dépôts , louant des groupes électrogènes à la sbee, construisant des dépôts d’essence , en embuscade pour envoyer bientôt cassé nos soeueurs qui vive du kpayo , pour mieux s’enrichir , etc etc comment voulez-vous que talon soit intéressé par l’énergie solaire 

  • Avatar commentaire
    Lamidos doslami Il y a 8 mois

    Peut-être qu il ne comprend rien de ce que les gens vont débattre, ou qu on ne réforme pas le secteur de l’ énergie au benin

  • Avatar commentaire

    Peut-être qu il comprend rien de ce que les gens vont débattre la bas car au Benin tout est réforme

  • Avatar commentaire
    Cathie Il y a 8 mois

    TALON ne croit pas aux énergies renouvelables et en particulier au solaire. D’ailleurs, il n’a aucune stratégie pour développer l’énergie solaire au Bénin. De plus, il a fermé l’Ambassade du Bénin à Delhi. Pouvez-comprendre que le Bénin n’a plus d’Ambassade en Inde, un pays émergeant de plus d’un milliard d’habitants qui vient de signer une vingtaine de contrats de plusieurs milliard d’Euros avec MACRON, lors de sa visite en Inde? Finalement, TALON n’a rien compris, à part d’être en extase devant MACRON. Pauvre Bénin!!!!!!

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 8 mois

      ” talon en extase devant macron ” tiens , Brigitte  Macron devrait se méfier de ce talon , pour ne pas le lui piquer 😂😂

  • Avatar commentaire

    Primo, il n’a pas le temps pour le pays sinon pour lui seul et sa famille. Il avait prevenu avant le debut de la campagne présidentielle.
    Secondo, il n’a pas le courage de se rendre dans ce pays car des responsables indiens de New Cesamex, une firme pharmaceutique basée en Inde sont incarcérés dans l’affaire dite de faux médicaments. Il voulait simplement éviter les regards indiens sur lui.