Zimbabwe : Mugabe s’attendait à une intervention sud-africaine

Zimbabwe : Mugabe s’attendait à une intervention sud-africaine

Robert Mugabe n’a pas apprécié l’attitude de l’Afrique du Sud qui n’a pas volé à son secours pendant qu’on l’armée contraint à quitter le pouvoir

Zimbabwe : comment l’armée a convaincu Mugabe

Les premières désillusions sont des chocs dit-on. L’ancien président zimbabwéen Robert Mugabe s’est insurgé contre l’attitude de l’Etat sud africain qui ne lui a pas prêté mains fortes lors des récents évènements qui l’ont éjecté du pouvoir.

Dans une interview qu’il a accordée à des médias, Robert Mugabe qui a totalisé trente sept (37) ans au pouvoir s’est indigné contre le pouvoir de Zuma qui n’est pas du tout intervenu lors du coup de force de l’armée zimbabwéenne. Il qualifie de trahison un tel comportement, et nuance tout de même que les pays limitrophes n’ont pas les moyens de le défendre en dehors de l’Afrique du Sud.

Après avoir soupçonné dans une récente sortie la trahison de son ex-allié Emmerson Mnangagwa, qui l’a remplacé, Robert Mugabe veut régler ses comptes avec tous ceux (Etats ou personnalités politiques) qui ne l’ont pas aidé lors de son éviction à la tête du Zimbabwe par l’armée le 21 novembre 2017 avec l’onction de son parti la Zanu-PF et la rue.

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    Qui est fou pour mourrir pour ce vieux sénile de Mugabe ? En tous cas pas les soldats sud africains ; peut-être agadjavi apres avoir fumé de gros joints de marijuanas