A Niamey, Talon réitère son envie de confier le projet « Boucle ferroviaire » à la Chine

A Niamey, Talon réitère son envie de confier le projet « Boucle ferroviaire » à la Chine

Patrice Talon était au Niger ce vendredi 06 avril 2018.Le président béninois a eu un long tête à tête avec son homologue nigérien à propos du corridor Bénin-Niger.

Réussite du Pag et développement de Dangbo : Le maire Kouwanou apporte son soutien à Talon

Les deux chefs d’Etats ont évoqué la question du financement de ce corridor qui prend en compte le projet Boucle ferroviaire. « Nous avons pu faire le point de cette question et nous avons essayé de voir quelles sont les solutions que nous pourrons mettre en place pour accélérer ce projet qui est vraiment structurant pour l’économie des deux pays » a déclaré au micro de Rfi le président nigérien Mahamadou Issoufou.

Il faut noter que le président béninois est favorable à une implication de la Chine dans la réalisation de ce projet. Il l’a encore réaffirmé hier à la presse internationale.

« Depuis quelques temps nous évoquons la piste chinoise. En termes de financement, la Chine est toujours, aujourd’hui, un partenaire économique important de nos pays. Elle a décidé de mettre à la disposition des pays africains environ 60 milliards de dollars pour l’aide au développement » a-t-il indiqué.

Il a par ailleurs  invité l’empire du milieu à accompagner ce projet qui ne peut se réaliser qu’avec un financement de type concessionel à son avis. In fine, Patrice Talon a une fois de plus demandé au  groupe Bolloré et son concurrent Pétrolin, de se retirer du projet à l’amiable.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    lelenou Il y a 3 mois

    Vous réchauffez la vieille sauce ici c’est dépassé.

  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 3 mois

    Ce president est un apatride, il n’aime pas du tout le Benin et ne respecte pas les decisions de la justice de son pays.

    https://www.youtube.com/watch?v=5kLRvnlkITU

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    Le Président du Bénin croit vraiment que son homologue du Niger va le suivre dans son projet de mettre les chinois dans le jeu, au moment où il a le plus besoin du G5-Sahel (France) pour la sécurité de son pays ?
    Je ne sais naturellement pas tout, c’est peut-être un coup de bluff pour forcer BOLLORE et son concurrent béninois à s’entendre, mais je me demande qui conseille le Président du bénin ?