Affaire Bolloré : La Guinée promet de réagir si elle est attaquée

Affaire Bolloré : La Guinée promet de réagir si elle est attaquée

Citée dans l’affaire de corruption et d’abus de confiance qui éclabousse le patron du groupe Bolloré, la Guinée a indiqué qu’elle allait se défendre si elle était attaquée.

Boucle ferroviaire : Africarail attaque à nouveau le Bénin et le Niger devant la justice

« La Guinée n’est pas directement mis en cause dans cette affaire, si cela arrivait nous saurions nous défendre » a déclaré El Mohamed Lamine Fofana, chef de la commission d’enquête dans l’affaire Getma.

En effet, Getma International est la société dont le contrat de concession du terminal à conteneurs du port de Conakry a été résilié en 2011 à l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir.

Ce contrat a ensuite été attribué à Bolloré Africa Logistics, la filiale africaine du groupe Bolloré . Selon André Camara, directeur général de Minerve Consulting cette résiliation de contrat se justifie.

De son point de vue, Getma International avait trompé l’Etat sur ses compétences et son expérience pour avoir la concession du terminal à conteneurs du port de la ville.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Ca commence a fouetter sec. 
    Si Bolloré est déféré en justice (son DG l’a déjà lâché), le pouvoir local ne pourra pas se maintenir.
    Ca sent le changement de régime express.