Bénin : Flou autour du prix du ciment

Bénin : Flou autour du prix du ciment

Les béninois sont surpris d’apprendre le nouveau prix du ciment sur le marché. Ils doivent débourser désormais 80 000 F Cfa au lieu de 66 000 F Cfa, p

Bénin – Lutte contre la corruption: Aller au-delà des poursuites judiciaires sélectives

Les béninois sont surpris d’apprendre le nouveau prix du ciment sur le marché. Ils doivent débourser désormais 80 000 F Cfa au lieu de 66 000 F Cfa, pour acheter une tonne de ciment.

Par contre, à d’autres endroits, la tonne de ciment varie entre 66 000 F et 68 000 F Cfa. Le paquet est passé de 3300 F à 4000 F Cfa. Les vraies raisons de cette variation de prix sont encore inconnues. Mais d’aucuns disent que c’est Nouvelle Cimenterie du Bénin (Nocibé), qui en difficultés avec le service des impôts, aurait augmenté le prix du ciment. Mais les responsables de Nocibé démentent cette information, affirmant que leur usine n’est confrontée à aucun ennui fiscal.

D’ailleurs, ils indiquent que c’est au niveau des dépôts de ciment que les gérants auraient provoqué cette flambée de prix, et que Nocibé ne dispose pas de dépôts sur le territoire national pour organiser cette spéculation sur les prix de vente de ciment. Les gérants de dépôts aussi renvoient la balle dans le camp des usines de production de ciment, qui seraient en manque de matières premières pour assurer la production en grande quantité de ciment disponible sur le marché. Personne ne sait plus où se trouve la vérité et pourquoi

les producteurs et les gérants choisissent unilatéralement de modifier le prix, en mettant en difficulté leur clientèle.

En effet, les nouveaux prix ne sont pas facilement supportables pour tous les béninois, surtout au moment où la morosité économique a envahi tout le pays. Le ministère du commerce et de l’industrie garde un silence inquiétant sur cette anomalie, et n’informe pas les populations sur la conduite à tenir. Il est incompréhensible que le prix de la tonne du ciment passe de 66 000 F à 80 000 F Cfa, sans aucune explication ni des producteurs ni du gouvernement, qui a quand même pour rôle de protéger les consommateurs… Les chantiers sont déjà en difficulté, et les clients réclament des explications sur cette situation. Mais tout se passe comme s’il n’y a plus d’autorité qui gère le secteur du ciment au Bénin. C’est une anarchie à laquelle la population assiste sans défense.

Etant donné que cette flambée de prix ne touche pas les intérêts de nos dirigeants, il n’y a pas de réaction. Nos sources nous apprennent que le gouvernement ne fixe plus le prix du ciment et qu’il est laissé au bon vouloir des propriétaires d’usines. Le ciment fait partie aujourd’hui des produits de première nécessité au Bénin, et ne saurait être laissé dans les seules mains des usines et des gérants de dépôts. L’Etat devrait prendre en main ce secteur pour le bien de la population. Sinon, les populations seront toujours la proie facile des commerçants véreux qui ne cherchent qu’à s’enrichir sur le dos des pauvres personnes.

Commentaires

Commentaires du site 15
  • Avatar commentaire

    Fantastic beat ! I would like to apprentice at the same time as
    you amend your web site, how could i subscribe for a blog website?
    The account aided me a appropriate deal. I were a little
    bit acquainted of this your broadcast provided shiny transparent concept

  • Avatar commentaire
    Ayez pitié des béninois Il y a 8 mois

    C’EST du n’importe quoi. Dans un pays où le taux de chômage avoisine les 80 pour cent.
    70 pour cent des béninois vivent sous le seuil de pauvreté.les béninois vivent dans une misère totale. Qu’ils soient maudits tous ces politiciens qui nous gouvernent. Attendez vous à la révolte du peuple, dans les jours à venir.

  • Avatar commentaire
    Moustapha Il y a 8 mois

    Quel président au bénin a sorti de l’argent de sa poche pour construire le pays

  • Avatar commentaire

    Quel président a déjà sorti de l’argent de sa poche pour construire le payd

  • Avatar commentaire

    Ce matin j’ai prix 10 paquet à 34 000 Francs CFA à segbeya! Des paquet de Cimbenin. Si les autres cimentier du benin ne font pas du surenchère et maintiennent le prix 68000 , Nocibe va fermer car le beninois foncera vers les moin cher. Reste à savoir si les autres cimentier son capable de couvrir la demande.
    Par ailleur je pense que le ciment était autour de 70000 et nocibe est venu casser le prix . Les autre cimentier avait crié soit disant que la concurrence était déloyale du moment où nocibe était exonéré de taxe. Chacun n’à qu’à tirer ces conclusions

    • Avatar commentaire

      NON avant nocibé les prix étaient au delà de 90000 voire 100000 et c’est la venue de nocibé qui a fait baisser les prix

  • Avatar commentaire
    GADO 🍠 Il y a 8 mois

    À parakou le ciment varie entre 85 000 et 86 000f et cela presque un mois déja

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 8 mois

    Moi il m’est arrivé d’acheter à gbèdjromédé la tonne de ciment à 90.000 Fcfa lors de la dite pénurie + 5000 Fcfa de dessous de table pour dribbler le fil d’attente + frais de livraison.

    80.000 Fcfa ne m’étonne pas

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 8 mois

      Oh ! Jojolabanane, que fais-tu des feuilles de bananes que tu aimes temps ! Pas ecolo mon ami ? 

      • Avatar commentaire
        Jojolabanane Il y a 8 mois

        J’avais eu peur de te voir passer la nuit à cueillir mes bananes si la dalle était faites en feuilles de bananes. Quand il s’agit des bananes, chacun pour soi, dieu pour tous…….remarque, avec deux Kinninsis sur le toit, rien à craindre

  • Avatar commentaire

    Moi je pose une seule question qui est de savoir si le prix du ciment peut augmenter sans l’accord du gouvernement qui reste pour le moment muet.

    • Avatar commentaire
      Jojolabanane Il y a 8 mois

      Nous ne sommes pas dans un pays communiste, l’économie du marché est en vigueur au Bénin. Le gouvernement ne peut que proposer des prix, il ne peut en aucun cas les imposer sauf sur certains denrées alimentaires en cas de crises.

      • Avatar commentaire

        soit mais que se passe-t’il donc lorsque les sociétés cimentières nient leur rôle dans l’augmentation actuelle de prix

  • Avatar commentaire

    Lorsque « l’es.cro.c né » pardon le « compétiteur né » vous disait pendant les campagnes présidentielles que l’argent pour construire ce pays se trouve au Bénin, les Béninois ont cru que le compétiteur né allait sortir l’argent d’un soi-disant conteneur. Erreur, c’est en vous pressurant, asphyxiant par les impôts que vous allez contribuer au recouvrement des sous dont il a besoin. Seulement, je note que ce régime est pris à son propre mensonge, Si non, comment comprendre que depuis, ce régime ne fait que quémander de l’argent. Tantôt dans la sous-région tantôt à l’international. Emprunts obligataires par ci, prêts par-là, rachat de crédit de ce côté et que sais-je encore. Talon ne sortira aucun sou de sa poche pour son PAG. Il l’a déjà dit : « je ne vais pas sortir l’argent de ma poche pour construire ce pays ». Béninois, Béninoise vous n’avez encore rien vu. Wait and see.

    • Avatar commentaire

      quand on perd la raison il ne vous reste que du dilatoire ou carrément japper sans cesse.