Bénin : Le gouvernement lance un projet de protection sociale pour les plus pauvres

Bénin : Le gouvernement lance un projet de protection sociale pour les plus pauvresBintou Chabi Adam Taro, Ministre des Affaires sociales

Le projet Assurance pour le renforcement du capital humain(Arch) est entré sa phase active. Le gouvernement a procédé hier mardi, au lancement de l’opération d’identification et d’enrôlement des personnes devant bénéficier de cette initiative.

Rentrée au Bénin : Les syndicats acceptent mais mettent en garde le gouvernement

L’objectif visé par ce projet est de répertorier les béninois vivant dans une situation d’indigence. C’est-à-dire, les béninois  extrêmement pauvres et ceux qui le sont moins.

Après leur recensement, ces personnes pourront bénéficier d’une assurance maladie totalement gratuite et d’une assurance retraite. Les microcrédits leur seront également octroyés.

Selon le gouvernement plus de 4 millions  de béninois sont concernés par cette initiative qui va coûter 313 milliards de FCFA sur les 05 années durant lesquelles elle sera mise en œuvre. A en croire le responsable du projet, Venant célestin Quenum  , l’institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae) a déjà mis à leur disposition des premiers chiffres.  En effet, 375 mille ménages « pauvres extrêmes » et 321 mille ménages « pauvres non extrêmes » ont été enregistrés par l’institut.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 5 mois

    Vous voyez fido même n’y croit pas ; talon qui a déjà grand mal à boucler les fins du mois , où va-t-il trouver autant d’argent pour ce projet ? 

  • Avatar commentaire
    gombo offline Il y a 5 mois

    pres de 60 ans apres les independances formelles, voici re-venu le temps de l'”indigenat”…
    Les pauvres ne demandent pas l’aumone, mais la possibilite d sortir de la misere par un access egal aux resources de la nation, des chances egales, un travail remunerateur…
    N’avez vous pas hote d’afficher que +/- 40% de la population ( 4 millions sur 10) sont pauvres ou extremement pauvres !
    Ce qu’il faut c’est des politiques qui creent les opportunites de travailler et gagner de quoi se nourrir, s’eduquer soi memem et ses enfants, se soigner sana avoir a tendre la main ! Des ecoles gratuites qui fonctionnent avec salles et enseignants, des hopitaux et dispensaires avec medecins, infirmiers et sage femmes et le minimum d’equipement pour des diagnostics sereiux et des traitements adequats, des medicaments qui ne sont pas qu’une source de profits pour qques uns, la terre pour ceux qui la travaillent, et des pirx agricoles qui permettent de vivre, une inductrie et unartisant qui creent des produits pour le marche local et ne sont pas etouffes par les importateurs et intermediaires vereux et leur maitres etrangers !!!

  • Avatar commentaire

    Super..! Vivement que cela soit effectif afin de soulager un peu le peuple béninois..!