Bénin : Le plus grand rendez-vous du livre célébré à Porto-Novo

Bénin : Le plus grand rendez-vous du livre célébré à Porto-Novo

(Le maire Emmanuel Zossou souhaite une édition nationale pour 2019) Le lancement officiel de la deuxième édition de la fête du livre, a eu pour cadre le jeudi dernier, la salle des fêtes du Lycée Béhanzin à Porto-Novo.

Dialogues en humanité à Porto-Novo : Emmanuel Zossou lance les hostilités

C’était autour du thème retenu « L’auteur témoin de son époque ». Autorités diverses y ont pris part. C’est le maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Zossou, qui a procédé à l’ouverture de cette fête du livre en présence du représentant du préfet de l’ouémé, du Dr Aminou Raimi de l’Université « Le Citoyen », et du représentant de la délégation nigériane.

Dans son mot de bienvenue, le Professeur Dieudonné Gnammankou se dit très heureux de cette grande mobilisation autour de la deuxième édition de la fête du livre. La réussite de ce grand rendez-vous du livre à Porto-Novo, pour le professeur Gnammankou, c’est de contribuer à la promotion de la lecture, de la littérature, du livre en général.

« Cela devra contribuer aussi à la mise en place d’une véritable industrie du livre dans notre pays », a-t-il précisé avant de donner des précisions sur la présence du Nigéria à cette fête du livre.

Enfin, il a souhaité que les prochaines années, cet évènement devienne un évènement de référence, non seulement dans notre pays, mais également dans la sous région et sur tout le continent africain. Quant au maire Emmanuel Zossou, il se réjouit que Porto-Novo se mobilise autour de cette fête du livre grâce au Centre Akanga et les Editions Dagan du Professeur Dieudonné Gnammankou.

«Cette fête du livre se tient à un lieu célèbre de l’histoire qui a vu passer des générations de cadres qui ont porté l’architecture de ce pays » a déclaré le maire de Porto-Novo avant d’affirmer « dans l’administration municipale de Porto-Novo, nous avons choisi de trouver le juste milieu dans la construction des infrastructures et la construction de l’esprit ».

Le maire a toutefois rappelé que la municipalité de Porto-Novo a organisé au cours des deux dernières années un évènement culturel majeur, le Fip, au cours duquel une place a été trouvée à la promotion du livre. « Le Fip devient un évènement culturel incontournable que la municipalité s’engage désormais de la perpétuer et à l’inscrire dans ses activités prioritaires » a-t-il confié avant de rassurer que la mairie de Porto-Novo est fière d’être le partenaire privilégiée de cette grande fête du livre.

Enfin, le maire Emmanuel Zossou souhaite, qu’avec le soutien de la mairie et du ministère du tourisme, de la culture et des sports, que la prochaine édition soit une édition nationale. Plusieurs communications ont été délivrées, notamment sur l’importance du livre, sur l’industrie du livre, l’importance du Nigéria pour le Bénin et pour l’Afrique. Des dédicaces de livres, des intermèdes musicales, des sketchs et déclamations poétiques ont meublé l’évènement. Une visite guidée des stands a mis un terme à la cérémonie. La fête se poursuit ce jour au Lycée Béhanzin de Porto-Novo avec d’autres activités alléchantes

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    Pas de commentaire ici, évidemment il s’agit du livre et de lecture : les béninois ne lisent pas; ils chantent et dansent à l’église et bavent quand des politiques les font baver.