Bénin : Séfou Fagbohoun échappe aux machinations du procureur du tribunal de Pobè

Bénin : Séfou Fagbohoun échappe aux machinations du procureur du tribunal de Pobè

Le président du Mouvement africain pour la démocratie et le progrès (Madep), Séfou Fagbohoun, a passé hier une journée chaude au tribunal de Pobè.

« Concours frauduleux » à la Cnss: Des candidats font de troublantes révélations

Le président du Mouvement africain pour la démocratie et le progrès (Madep), Séfou Fagbohoun, a passé hier une journée chaude au tribunal de Pobè.

Convoqué par le juge des libertés et de la détention dans l’affaire de litige domaniale à Gbahouété dans la commune d’Adja-Ouèrè, il a été écouté puis libéré et mis sous convocation. Mais alors qu’il rentrait chez lui, un détachement d’agents de la police républicaine se positionne autour du tribunal pour le cueillir.

Selon des recoupements, ce détachement aurait été instruit par le procureur de la république près le tribunal de Pobè, pour le prendre une fois qu’il aurait fini d’être auditionné par le juge. Mais la pression de son avocat Me Paul Kato Atita, a réussi à dissuader

le procureur qui a sursis à ses machinations.

L’affaire du litige du village de Gbahouété qui oppose Séfou Fagbohoun à de supposés propriétaires terriens, –qui l’accusent de n’avoir pas été payés pour l’achat de ce domaine-, revient sans cesse comme un serpent de mer, pour troubler la quiétude de l’homme d’affaires qui a pris ses distances avec le pouvoir actuel. Il s’agit d’une vieille affaire ressuscitée depuis l’échec du projet de révision de la constitution en avril 2017, pour lequel un député du Madep très proche de Séfou Fagbohoun, avait voté non.

L’année dernière, des menaces d’arrestation avaient d’ailleurs contraint l’homme fort d’Adja-Ouèrè à se mettre à l’abri en France, pendant plusieurs mois. Mais à peine rentré, le voici qui essuie ses premières persécutions, toujours pour la même affaire

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    IDOHOU Farouk Il y a 8 mois

    Salut,mes chers frères trop de folklore sous l’ère Yayi,allez demander aux sages de Porto Novo,beaucoup ont été emprisonnés.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 8 mois

    Avec tout ceci , on ne va pas dire que le parquet est instrumentalisé par djogbenou et talon 😡😡😡

    • Avatar commentaire
      Folklore Il y a 8 mois

      Si si Ollla ! Le parquet est instrumentalisé
      C’est même Le Bras armé de l’exécutif 
      C’est dommage que vous ne vous en aperceviez que maintenant
      C’etait Exactement le cas sous YAYI quand vous applaudissiez à tout rompre !

      • Avatar commentaire
        on verra Il y a 8 mois

        Non mes chers amis est ce que la pression d’un avocat fut il avocat des dossiers troubles de la république peut empêcher l’arrestation d’un prévenu?Je crois que non.Mon cher journaliste vous êtes en train d’attribuer à l’avocat le rôle qui n’est pas le sien.Je veux bien le voir défendre la veuve et l’orphelin de la même manière.

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR Il y a 8 mois

        Non monsieur carnaval , zut , folklore , pas exactement , avec talon ,celà est trop flagrant