En assemblée générale ce lundi 23 avril 2018 pour apporter des solutions aux mouvements de débrayage qui sévit dans l’enseignement supérieur, les responsables étudiants ont réagi aux propos de Marie-Odile Atanasso sur l’Ortb le vendredi dernier.Dans leur intervention ce lundi, les responsables des trois organisations syndicales ont désavoué Marie-Odile Atanasso. C’est à la faveur d’une assemblée générale tenue ce jour dans l’amphi A 1000 de l’université d’Abomey-Calavi.

Faisant le décryptage des dernières actualités universitaires, les responsables étudiants affirment avec regret avoir constaté que l’autorité de tutelle, Marie-Odile Atanasso, a dit des contre-vérités sur la chaîne de télévision nationale le vendredi 20 avril 2018. Une situation qui risque d’aggraver la crise sociale qui sévit dans l’enseignement supérieur depuis environs trois mois.

A en croire le Président de l’Unseb, Rodolpho Da Kindji, la ministre Marie-Odile Atanasso a dit des contre-vérités au cours de son passage sur la télévision nationale. Il explique par la suite que pendant les discussions, aucun responsable n’a promis levé ce lundi la motion de grève comme l’a dit le ministre le vendredi dernier. Plus, fait-il comprendre, cela dénote de la mauvaise foi du gouvernement.

Dans la même veine, Alain Nouho de l’Uneb (Union nationale des étudiants du Bénin) a souligné qu’il ne faut pas arrêter cette lutte en cours au risque de tuer le mouvement estudiantin. Pour le moment donc, la grève des étudiants se poursuit contrairement aux allégations de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Marie-Odile Atanasso.

12 Commentaires

  1. J’invite tous les responsables des trois organisations syndicales de ramener la balle à terre pour que les cours reprennent….

  2. Y a-t-il un capitaine à la barre de ce navire f.ou , appelé BENIN ? 
    Talon n’ a rien à foutre de l’avenir de ces étudiants qui luttent , sa progéniture ainsi que celle  de son clan sont à l’abris , planquées en Occident .
    Ce qui justifie, son mépris face aux revendications légitimes des étudiants 

  3. Ces PCB sont des têtes brûlées qui ne vivent que d’utopie. Si vous vous laissez mener par ces gens, votre avenir sera compromis. Prenez donc vos responsabilités, nos chers enfants.

  4. Etudiants UAC ne suivez pas ces pseudos responsables d’étudiants irresponsables Ils n’ont plus rien à perdre car inconscients Ils sont tous membres du PCB .

      • HAhaha. C’est bien continuez..! On verra où ça vous mènera..! C’est vrai que cette ministre est compliquée parfois même je me dis que ce n’est pas la bonne personne pour ce poste. Mais qui suis-je pour la juger..! En tout cas il serait mieux pour vous étudiants de penser à votre avenir..! Comme l’a dit Azahouan les responsables sont presque tous PCB et ils s’en foutent de votre avenir, leur problème à eux c’est combattre, combattre et toujours combattre les autorités..! 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire