Bénin : Yayi, Soglo et Ajavon regroupent l’opposition pour la bonne cause

Bénin : Yayi, Soglo et Ajavon regroupent l’opposition pour la bonne cause

C’est la localité de Djèffa dans la commune de Sémè Podji, qui a accueilli la naissance de cette coalition de l’opposition.

La Coalition Pour la Défense de la Démocratie au Bénin décrypte la gouvernance Talon (déclaration)

La cérémonie qui s’est déroulée le samedi 14 avril 2018, dans la salle de conférence de l’Institut supérieur des sciences et Technologies Isst, sis à Djéffa, a connu la présence très remarquée des deux anciens chefs de l’Etat béninois : Boni Yayi et Nicéphore Soglo. Ces deux anciens Présidents, entendent appuyer Sébastien Ajavon et l’opposition en général pour sauver le Bénin du naufrage de la démocratie.

La pirogue qui transporte la démocratie béninoise vers la bonne gouvernance, est en train de tanguer. Les leaders de l’opposition estiment même que cette pirogue va chavirer si rien n’est fait. Et comme aux grands maux il faut trouver de grands remèdes, certains partis de l’opposition ont compris l’ampleur de la tâche et ont décidé de s’unir. C’est de cette volonté qu’est née la coalition pour la défense de la démocratie.

Un mouvement qui rassemble le Front pour le sursaut patriotique (ce regroupement de mouvements et de partis politiques dont les plus en vue sont : les Forces cauris pour un Bénin émergent, le parti communiste et le parti pour la libération du peuple de Léonce Houngbadji), et l’Union sociale libérale (Usl), dont Sébastien Ajavon est le président d’honneur. La coalition bénéficie aussi et très remarquablement du soutien des anciens chefs d’Etat béninois, Boni Yayi et Nicéphore Soglo.

L’annonce de la présence de deux anciens chefs d’Etat lors de cette rencontre de Djèffa, avait été considérée comme un poisson d’avril, un simple moyen de faire arriver les militants de l’opposition sur les lieux. Et ils étaient effectivement présents par milliers ce samedi 14 avril 2018. Depuis le stade de l’Isst où ils étaient rassemblés, ils pouvaient suivre le déroulement de la cérémonie retransmise en direct sur les écrans géants, installés pour la circonstance. Et, à l’arrivée des deux anciens chefs de l’Etat Boni Yayi et Nicéphore Soglo, c’était l’euphorie totale. Il a fallu du tact pour que le maitre de la cérémonie Léonce Houngbadji et les responsables de la sécurité, réussissent à convaincre tout ce beau monde d’arrêter la séance photo pour que la cérémonie démarre.

Une cérémonie brève d’une trentaine de minutes, qui prévoyait deux allocutions et la photo de famille à la fin. La première allocution a été prononcée par le président du comité d’organisation de la rencontre, Jean Kokou Zounon, par ailleurs coordonnateur du Fsp. Celui-ci a expliqué à l’assistance les circonstances de l’avènement de cette coalition. Ces circonstances sont liées à la gestion opaque et déroutante des affaires publiques, par le gouvernement actuel. L’HE Basile Ahossi a fait devant l’assistance, une troublante révélation. Elle se rapporte à la tenue de cette rencontre. Il a affirmé en effet que ladite rencontre était prévue pour se tenir à Cotonou, mais que les propriétaires de salle de cérémonie ont tous été sommés de ne pas céder leur espace à cet effet.

C’est voyant le rendez-vous aller à l’échec, que Sébastien Ajavon a proposé à la dernière minute au comité d’organisation le site de son université pour abriter la cérémonie. Une révélation qui a suscité l’émoi et l’indignation auprès de l’auditoire. La seconde allocution qui a été prononcée par l’He Basile Ahossi, portait sur la déclaration de la coalition. Partant du fait que le Bénin va mal, la déclaration de la coalition a passé en revue les actes de mauvaise gestion du pouvoir, par le gouvernement de la rupture.

Les cas de privatisation sauvage d’entreprises d’Etat aux repreneurs douteux à travers la logique des prête-noms, l’existence de conflits d’intérêt au sommet de l’Etat, la violation constante des décisions de la Cour constitutionnelle et les cas répétés d’atteinte aux libertés publiques… tout a été évoqué. A ce propos, la coalition trouve suspect le silence du chef de l’Etat sur la non-désignation des membres du Cos-Lépi par l’Assemblée nationale.

La coalition rappelle aussi que la Cour constitutionnelle par sa décision, a arrêté que c’est la liste de la Lépi qui est la seule à pouvoir servir aux différentes échéances électorales jusqu’en 2021. Pour cela, la coalition interpelle le Président de la république et l’Assemblée nationale à éviter au Bénin des crises postélectorales regrettables. La coalition a rappelé que les pays africains qui vivent des crises sociopolitiques intenses, le sont très souvent du fait de l’absence de consensus dans la gestion des questions électorales. C’était une belle cérémonie qui a aussi enregistré la présence de gens comme le professeur Albert Tévoédjrè, Philippe Noudjèhoumè, jean kokou Zounon, Thérèse Waounwa, Léonce Houngbadji ; des députés, des têtes couronnées et de nombreux autres acteurs politiques.

Commentaires

Commentaires du site 36
  • Avatar commentaire
    Brice DJOSSOU Il y a 4 mois

    je ris. Yayi ensemble avec AJAVON.Et ses propos : <>.ooooooh la Politique au Pays de BEHANZIN ???
    Maintenant, cette coalition n’ira nul part simplement, c”est une erreur pour avoir fait chez un membre du club politique.les grandes choses ne se construisent pas dans la maison d’un membre.Il va se dire apres que c’est sa chose.la belle preuve ils n’ont pas payé la location des lieux….

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 mois

    Christelle et consort , ne vous en déplaise , à ces géants de la politique au benin , viendront s’ajouter d’autres non moins géants comme les azanaï, fagbohoun , et même bientôt Koukpaki , et ce serait le feu d’artifice dans les fesses de talon . Christelle quant à elle a  rompu sa ménopause rien qu’en voyant le renard de djregbe tevoedjre bien présent dans le groupe . 
    Agadjavi lui a eu un AVC et est en soin intensif depuis ,qu’il a été éconduit par la cour constitutionnelle, , avec les grèves qui perdurent , l’argent à vo.ler qui manque au benin , les médecins ont dû le mettre en coma artificiel 

  • Avatar commentaire
    Fracasse Il y a 4 mois

    Yayi et Soglo ont grandement abusé du pouvoir d’Etat , chacun à sa manière, quand ils ont été présidents. Tous les deux en ont appelé à la guerre civile quand ils ont perdu les élections ou quand ils ont senti les choses leur échapper. Alors, s’ils avaient un minimum de personnalité, ils devaient plutôt se cacher

  • Avatar commentaire
    Fracasse Il y a 4 mois

    Yayi+soglo+adjavon = racaille nationale

  • Avatar commentaire
    Fracasse Il y a 4 mois

    Hééé!!! Vous commencez à bloquer des commentaires?

  • Avatar commentaire
    Christelle Il y a 4 mois

    Il faut que les télévisions passent les bandes et autres videos de la campagnes. ces gens là n’ont aucune honte.

    Il n’ont aucune éducation à donner aux jeunes ça fait pitié et je vois papa Soglo parceque son fiston de Lyadi a été épinglé.

    Si son fils ne se reproche rien il doit aller se présenter à la justice.

    si les Valentin Djenontin, les Komi et autre ne se reprochent rien, si j’étais à leur place je vais me rendre à la justice.

    Au Bénin le ridicule ne tue pas

    Bande d’éhontés de la République.

  • Avatar commentaire

    je suis tout à fait d’accord avec vous mon cher ami et patriote. C’est une coalition de diables qu’ils forment ces éhontés qui jadis se combattaient pour des intérêts personnels et égoïstes. La lutte ne fait que commencer car ils vont tous répondre de leur gestion.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 4 mois

      En attendant, qu’est-ce que vous diriez d’essayer de sauver les meubles ?

  • Avatar commentaire
    Christelle Il y a 4 mois

    Tout ce bruit parce que il veut avoir dans le pays la réelle lutte contre la corruption et l’impunité. Ces gens la tels que des éhontés politique qui hier se sont insultés et aujourd’hui comme la lutte contre la corruption veut être une réalité et qui sont plaint dedans alors ils se sont coalisés pour freiner le président.

    chacun a ses intérêt mais celui du peuple on les bafoue pour des intérêt égoïstes:

    Soglo pour son fiston

    Yayi avec ses anciens ministres et partisans pour les maria gléta, le siège de l’assemblée nationale ICC Service, machine agricoles, SEN SAD, …..
    Tévroédjrè a été suplié pour venir réhaussé la réunion.

    Voilà la réalité de ce rassemblement

    Mais quoi qu’en soit il aura la lutte contre la corruption et l’impunité!

    Ces gens n’aiment pas le Bénin

    • Avatar commentaire

      Christelle si vous reconnaissez par votre post que maria Gléta, Siège de l’Assemblée nationale, machines agricoles sont autant de scandales restés impunis, alors vous apportez de l’eau au moulin de ceux qui parlent de lutte sélective contre la corruption. La preuve est que les premiers responsables de ces scandales sont tous dans la Rupture et chantent ses éloges. Doit-on encore vous rafraichir la mémoire en citant les noms suivez mon regard du côté du gouvernement et du bloc de la majorité parlementaire.

      • Avatar commentaire
        Christelle Il y a 4 mois

        Vous croyez que Talon ne vas pas revenir vers eux si il s’avérait vrai ce que vous dites?

        ce n’est que le début du commencement.

        tout ceux qui ont frotté avec les deniers publique vont rendre gorge.

        sans ça on aura jamais le développement

        Au Bénin ceux qui sont en coalition à Djèffa le font pour leur intérêt et non l’intérêt du Pays.

        Toi tu as jamais pensé qu’il aura Soglo et Yayi ensemble? c’est parce que aujourd’hui ils ont des intérêt commun Barrer la route à la lutte conte la corruption. Soglo pour son fils et Yayi pour les 10 ans de détournement.

        Adjavon c’est pour le redressement des 165 milliards.

        Et c’est triste vraiment triste. Et c’est dommage pour le le pauvre Bénin

        • Avatar commentaire

          @Christelle
          On va a l’eglise pour croire…
          Ce que nous voyons c’est que Talon est entoure des vo-leurs et artisans des scandlaes (SAca LAfia pour Maria Gleta, Dassigli, Kassa etc…).
          Lui est un corrupteur en chef, un escroc qui s’attribue par un contrat leonin le siphonages des resources du port, instiute le cartel ppour s’approprier le fruit du labeur de cotonculteurs a travers SODECO et AIC… apres s’etre attribue 42 Milliards comme entree en matiere…
          Pouahhhh
          Citez des exemples comparables ou la responsabilite personnelle de Soglo ou Yayi est enegageee et on pourra discuter …

  • Avatar commentaire

    MOI, J’ATTENDS YAYI et AZANAÏ, POUR VOICI S’ILS VONT SE METTRE ENSEMBLE

  • Avatar commentaire
    AGBASSA Il y a 4 mois

    akobanon lè, laissez le PR faire son travail.

  • Avatar commentaire
    Adeola Il y a 4 mois

    Qui vivra verra dit on… L’avenir nous le dira. 

  • Avatar commentaire

    ce regroupement politique me rappelle celui de l’UN a Bohicon et pourtant le KO a eu lieu en 2011; donc c’est du déjà vue.

  • Avatar commentaire
    Elijah Il y a 4 mois

    Aucune gloire à tirer de cette réunion de “sorciers”. Assez de politique politicienne. Seul le travail nous sortira de notre indigence financière mais surtout morale.
    On n’aime pas le Pdt Talon. C’est un droit mais de grâce laissez le dérouler son programme et attendez votre tour.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 4 mois

      “Aucune gloire à tirer de cette réunion…Seul le travail nous sortira de notre indigence…morale.” Merci “Elijah”

      @Ricardo, il n’y a rien contre TALON dans la finalité. Cette coalition (si jamais ils arrivent à la faire tenir debout…), ne peut qu’enfin remettre une pièce totalement absente dans la vie d’une Démocratie : une opposition cohérente et des débats/contre propositions féconds et empêchant les choses de finir dans la rue ou en grèves à répétition;

  • Avatar commentaire
    Ricardo 1 Il y a 4 mois

    Que d’arcticles à charge contre le gouvernement et le président TALON dans vos publications.

  • Avatar commentaire

    ce talon gère le pays comme une usine d’
    egrenage

  • Avatar commentaire

    Du n’importe quoi. C’est voué à l’échec. Je me demande si cette opposition ne finance pas LNT..? Ils se sont réunis pour leurs intérêts et non pour une bonne cause..! Je compte sur les kèkènons et les femmes des marchés pour les déplumés un peu après tout c’est l’aargent du peuple qu’ils s’apprêtent à partager….!  Bon en tout cas nous sommes là. Personne parmis eux n’est en mesure de critiquer ce gouvernement, nous avons vu ce qu’ils ont fait..! Vive TALON..!

  • Avatar commentaire

    ce talon gère le pays comme une usine d’egrenage

  • Avatar commentaire
    Ahissou Il y a 4 mois

    Il faut la mobilisation de tous, jeunes comme vieux, contre la pègre qui organise le pillage du pays. La gouvernance actuelle, c’est un malheur funeste sous l’enfumage de PAG ; le Bénin n’a jamais connu un Président qui met ouvertement la main sur les recettes douanières, le secteur du coton, le port, l’aéroport, etc.
    Le pays est géré dans l’opacité totale, dans le noir, l’obscurité, tel le mode opératoire des mal-frats, corrompt tout le monde pour obtenir le silence complice de l’élite politique.
    Ce peuple doit se révolter face au vol organisé du pays. Bénin Contrôle est un scandale qui coûte des milliards à la caisse de l’Etat. C’est criminel de laisser faire pendant longtemps. L’autre scandale tout aussi révoltant, est la SODECO, l’outil industriel (usines) de l’ex-SONAPRA, détenue à 52% par Patrice TALON (ou par ses héritiers selon ses dires) dont la gestion est déficitaire depuis 2009. L’Etat, encore actionnaire minoritaire, ne gagne rien dans ce transfert du patrimoine public à ce privé véreux. Que de grosses pertes accumulées en dépit de la situation de monopole dont elle jouit. C’est le symbole patent de l’échec d’un PPP arrangé par des dé-linquants

    • Avatar commentaire
      TEKPO Yaovi Il y a 4 mois

      Vous ferez votre bilan à la fin du mandat. Déjà au bout de deux ans Talon est meilleur à tous ceux qui étaient à Djeffa réunis.

      • Avatar commentaire
        Je crois Il y a 4 mois

        Je suis tout à fait d’accord avec vous

      • Avatar commentaire

        Talon est meilleur en quoi ?
        Dans l’accaparememtn des bines publics, depusi le Port au Coton en passant meme par les simples immeubles …
        Le bilan est evident pour qui veut voir !
        Ces bandits se sucrent sur le Port et le Coton, augmentent les taxes pour le peuple, empruntent a tout va, sont incapables de soutenir l’agriculture vivriere creant des tensions sur la production et les prix, bafouent les lois, vendent le pays aux etrangers …
        Quel bilan voulez vous ?

      • Avatar commentaire
        Ricardo 1 Il y a 4 mois

        Je suis 100 % d’ avis avec vous. Talon pour 100 ans au Bénin.

  • Avatar commentaire
    Paysan Il y a 4 mois

    Les cris de olé olé et les larmes de crocodile de Yayi à Djeffa en disent long sur cette fameuse rencontre

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 4 mois

    Peu importe que les anciens de cet “advisory board” soient eux-mêmes jusqu’au cou dans la responsabilité de la situation actuelle. l’essentiel est que la politique reprenne un tour équilibré (pouvoir/contre pouvoir) qui limite les excès en tout genre.

    La condition du succès de cette entreprise (on peut rêver), c’est qu’ils se limitent à un rôle consultatif et s’interdisent de se donner eux même un rôle quelqconque dans les solutions qu’ils proposeront.
    Ils ont fait ce que l’on sait, qu’ils tentent tous ensemble de limiter le passif de l’héritage qu’ils laissent solidairement aux jeunes, c’est un minimum … Ou une ruse de plus pour se remettre en selle

  • Avatar commentaire

    C’est Yayi qui me fait honte, il a très mal dirigé notre pays pendant 10 ans, regarder l’état des morgues au Bénin, il a tordu nos lois pendant 10 ans et Talon a repris les habitudes

    • Avatar commentaire

      Toi tu délire même dans tes commentaires…
      Tu n’as rien vue, reste là à critiquer Yayi Boni…

  • Avatar commentaire

    Une bien pitoyable messe politique.
    Du déjà vue.
    La vraie révolution arrive mais elle viendra de la manière la plus inimaginable pour les vieux esprits qui n’ont Jamais rêvé et peuvré pour la Gloire de notre cher pays.

  • Avatar commentaire

    Que d’arcticles à charge contre le gouvernement et le président TALON dans vos publications.

    • Avatar commentaire
      Paul Ahéhénou Il y a 4 mois

      Articles à charge!! C’est un article qui relate et analyse des faits réels. Comment ne pas évoquer une telle actualité. EN quoi c’est un article à charge. Ne pas relater les faits est d’ailleurs à condamner quel que soit le camp où on se trouve.