Décision DCC 18-045 au Bénin : réaction de Léandre Houngbédji

Décision DCC 18-045 au Bénin : réaction de Léandre Houngbédji

De passage hier lundi 02 avril 2018 en nouvelle diffusion sur l’émission « Caravane du matin » sur Radio Tokpa, le directeur de la communication à la Présidence de la république, Léandre Houngbédji a étonnement émis des doutes sur la véracité de la décision DCC 18-045 du 20 février 2018 publiée par la presse.

Déchéance du Président Talon: La cour se déclare incompétente

Par cette décision, la cour a déclaré son impossibilité à statuer sur la saisine du requérant puisqu’elle n’a pas pu obtenir du gouvernement des éléments qui puissent lui permettre de statuer objectivement sur le non respect de la constitution par le président de la république qui n’a pas aligné les salaires des conseillers de la Cour constitutionnelle sur ceux des membres du gouvernement qui sont de 16 millions par mois pour l’un et de 8 millions par mois pour les autres.

Après étude de la requête, la Cour a estimé qu’elle ne peut pas statuer en l’état puisqu’elle n’a pas pu obtenir des responsables des impôts et de la comptabilité publique, les salaires et les avantages des membres du gouvernement. Même les réactions que la Cour espérait de la part du ministre des Finances et du chef de l’Etat n’ont pas eu lieu.

Dès lors, la Cour était matériellement incapable de comparer les salaires des conseillers de la Cour à ceux des membres du gouvernement. En lisant patiemment cette autre décision de la Cour, on est au regret de constater pour une énième fois, les injonctions de la Cour restent sujet de banalité pour le gouvernement. Réagissant sur cette question, lors de son passage sur Radio Topka, Léandre Houngbédji a émis des doutes sur l’authenticité de cette décision de la Cour ainsi publiée.

Pour permettre à nos lecteurs de savoir de quel côté se trouve la vérité, nous publions ci-dessous, l’intégralité de cette décision de la Cour et le verbatim des propos de Léandre Houngbédji sur Radio Tokpa.

 

Le verbatim du Directeur de la communication au sujet de la décision Dcc 18-045 du 20 février 2018

L’autre sujet est celui du salaire des membres du gouvernement. Nombre de nos compatriotes estiment qu’il y a omerta sur le sujet. Mr Wilfried Léandre Houngbédji, vous êtes le directeur de la communication gouvernementale. Peut-on sincèrement et concrètement savoir combien gagnent les membres du gouvernement ?

Bien. Déjà, il n’y aucune omerta parce que par le passé non plus, il n’y a pas eu un gouvernement qui s’est levé pour aller dire nous payons tant à tel ou à tel. Il y a toujours des fuites. L’ancien journaliste que je suis ne va pas s’en plaindre. Il y a toujours des fuites, on voit les documents. Mais aujourd’hui, les mêmes fuites vous permettent de savoir ce que gagnent les membres du gouvernement. Après, la polémique inutile, tel gagne 16 millions. Le chef de l’Etat a répondu fermement et clairement et dit aux partenaires sociaux, « aucun de mes ministres ne gagne ce montant ». Après, alors moi je veux bien qu’on dénonce, je veux bien qu’on critique, qu’on invente mais il faut prouver. La preuve est la rançon du droit. J’ai vu circuler sur les réseaux sociaux la fiche de paye de l’ancien ministre Lucien Kocou qui est à un million sept cent et quelque francs brut, brut. Et j’ai vu hier ou avant-hier un journal publier la fiche de paye d’un ministre en exercice et ça n’a pas varié. Alors, où se trouve le problème ? Alors j’ai vu passer il y a quelques jours et il faut qu’on en parle quand même pour notre pays. J’ai vu passer il y a quelques jours dans quelques journaux, un texte qu’on a attribué à la Cour constitutionnelle comme étant une décision sur la question. Et le texte dit en substance que un Béninois a saisi la Cour pour dire que il y a le ministre des affaires étrangères qui gagnerait 16 millions et que les membres de la Cour sont sensés gagner les mêmes salaires que les membres du gouvernement et donc il demandait à la Cour de constater qu’il y a discrimination et tout ça. Si la décision est vraie, parce que aujourd’hui on fabrique de tout, on peut observer les inventions de certains laboratoires, mais si la décision est vraie, observer ceci. On dit dedans que la Cour dans sa mesure d’instruction a écrit au chef de l’Etat, a écrit au ministre des finances pour leur demander de prouver ce que les ministres gagnent. La logique pure, le b-a-ba, c’est quoi ? La charge de la preuve incombe à celui qui fait les allégations. Si on veut être sérieux, la Cour aurait rendu service à tout le monde en disant au plaignant, « ah vous dites ça, apportez nous les preuves ». Et s’il y a un document qui montre effectivement cela, que la Cour interpelle le gouvernement pour dire, pourquoi vous avez augmenté les ministres et vous n’avez pas fait pour les membres des instituions. Mais dans la même décision on dit que la Cour a demandé au trésor et que le Dga du trésor a fourni le décret de 2006, et quand vous regardez le décret de 2006 et que vous regardez les fiches de paye qui circulent, elles sont conformes au décret de 2006. Alors après le problème est où ? On pousse la réflexion, on dit oui, si on a reformé le salaire des Dc, des Dac, des Sg et même des préfets, ça veut dire que les ministres gagnent forcément plus. Ça ne va pas forcément de soi. Attention. Peut-être qu’il y a en perspective que dans les prochaines années on peut réformer le salaire des ministres mais le chef de l’Etat sait que s’il réforme le salaire des ministres aujourd’hui pour l’augmenter substantiellement, évidemment les membres des institutions qui sont alignés sur le gouvernement vont devoir en bénéficier. Donc il y a des charges supplémentaires. Et si on les augmente dans une certaine mesure, il faut le justifier aux partenaires sociaux pourquoi on le fait si eux on ne peut pas leur donner beaucoup plus ? Vous êtes d’accord ? Donc on n’en est pas encore là. Si demain cela doit se faire, ça se fera et ça va s’expliquer mais parce que les conditions auront été remplies. Les Dc, j’y viens hein, parce qu’il faut oser crever l’abcès.

On aime à débattre. Vous faites le point jusqu’à la réforme intervenue en décembre là, je ne sais pas mais suppose que ceux qui sont en place, qui ont été nommés ont peut-être continué à bénéficier des mêmes avantages que ceux qu’ils ont remplacé. Sur les années écoulées, quand vous faites le point de tout ce que ces gens là pouvaient avoir de façon réglementaire, à la fin du mois, certains pouvaient se retrouver à 4, 5 voir plus le millions en termes de bon d’essence, en termes de prime de logement, prime de téléphone, prime d’eau et d’électricité, prime de responsabilité, prime de rendement et leur salaire. Quand vous cumulez tout ça, ils pouvaient se retrouver à plus. Le président a entendu normaliser, réglementer et donc il dit, « moi je fais économie partout ». On a fait certainement une moyenne. Il dit bon, vous n’aurez plus tout ça mais on réglemente pour que au moins il ne soit plus dire officiellement que les Dc gagnent 500 mille ou 700 mille et qu’en réalité ce soit plusieurs millions. C’est la logique. Et pour les préfets, ça a déjà été expliqué ici. Ce qu’on a dit, je veux repréciser. Aucun préfet ne gagne 5 millions de salaire. C’est faux. Avant eux, les gens avaient leur frais pour leur mission régalienne qui n’était pas traçable. Le président de la République a dit, on trace. La même logique a valu sur la question des écoutes téléphoniques, renseignement. Il faut en parler. Parce que quoi ? Avant le président Talon, on pouvait nous écouter, on nous écoutait tous impunément, sans aucune règle. L’intérêt d’un gouvernant ce n’est pas de canaliser les choses. Le président aurait pu dire, ça se fait comme ça, on continue. Il a dit on va encadrer. Désormais, on n’écoute plus n’importe qui n’importe comment. Et si vous exagérez, si vous violez les textes, il y a des sanctions. Il a introduit une loi, et les gens ont dit, « Patrice Talon veut écouter tous les Béninois ». Tous les Béninois qui étaient écoutés avant sans s’en soucier, il dit maintenant « je vous protège, si un officier de l’Etat vous écoute irrégulièrement, il y a des sanctions ». C’est ça hein, la philosophie de la loi qui a été votée pour le renseignement. Mais comme on est à l’ère des réseaux sociaux, ça a suffi pour dire voilà, on vous écoute, on écoute tout le monde, tous les jours, on fait du voyeurisme à la limite. Non. C’est le souci de l’homme de mettre des règles. C’est le souci de l’homme d’être intemporelle, de faire en sorte que les choses lui survivent parce qu’il s’agit du Bénin et il nourrit une grande ambition pour le Bénin

Décision DCC 18-045

Commentaires

Commentaires du site 17
  • Avatar commentaire
    Christophe KPOSSINOU Il y a 4 mois

    Le débat est clos.

  • Avatar commentaire

    quel..argumentation…..dites vous…?

    il suffit tout simplement…d’observer,d’analyser…et de conclure…que depuis l’instauration du systeme…dit démocratique…le peuple,le vrai..n’a pas trouvé son compte

    Qu’à ce jour…que les beninois n’arrivent plus..à se taper…un bon repas pas…jours….et que les gens ont des soucis..pour assurer l’avenir…de leurs enfants…

    Dis je…prouve que l’élite a échoué…

    Rejoingnez..moi tous…en réjettant la démocratie et l’état de droit…qui ne profitent qu’au initiés..et qui autorisent a posé..des actes qu’il posé pendant 10 ans…et qui par suite….d’un deal…permet à talon….de s’accaparer de tout

    l’expérience…a fait shippps…..n’est ce pas..

    Les bidasses…doivent..prendre leur responsabiltés…en suspendant tout….pendant au moins dix….’libertés et autres.

    histoire…de remettre ce pays et ses hommes…sur une nouvelle voie

    Nous perdons le temps..

    J’ai prévenu….que talon ne partira pas…du pouvoir…sans une guerre civile..

    Qui peut comprendre…que talon abandonnera tous ce qu’il s’est octroyé par la ruse et rage…sachant tout sera mis en cause

    réfléchissez…chers beninois…tondus..

    • Avatar commentaire

      qui autorise yayi à poser des actes

      les bidasses…pendant au moins dix ans

    • Avatar commentaire

      Toute révolution…qui conduira..à la postérité..de ce pays passera ..par la participation…à un gouvernement de salut public..composé comme suit

      Aziz ..ministre “dintéliaire”..en fon puis que les fons n’arrivent pas à dire de l’intérieur…ce sont des analphabétes..et illétrés

      Ainsi donc…je vais faire le ménage

      Allomann..ministre des finances….c’est un dur à cuir

      Agadjavi ministre de la fonction publique…chargé de mettre aux pas..les syndicalistes et de mettre tout le monde au travail…

      Olla omar…ministre d’état..chargé des affaires..pas claires…

      Gsm..ministre d’état chargé…de la décentralisation…

      Tundé..ministre d’état..chargé…de promouvoir…ethniciste..et la condescendance…

      Franck makon..ministre du sport…

      Toffa ministre d’état..chargé de faire la chasse..aux grosses dames…et des éléphants de mer

      seigni…ministres des ptt

      yawa ministre…des conneries…

      Amaury ministre de l’éducation nationale

      Sonagnon…ministre des affaires étrangères

      napo…ministre nazi…..chargé des betises…

      • Avatar commentaire

        christelle…ministre d’état…femme du sultan

        cathie…ministre d’état..femme de ollah (encore qu’elle accepte)

        • Avatar commentaire

          jojola banane…ministre d’état…chargé de traquer les gaymen…et les drogués

  • Avatar commentaire

    @Léandre Houngbédji, Tres bonne argumentation.

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 4 mois

    La Cour Constitutionnelle (la Cour des Miracles qui proclame la grève pour tous les fonctionnaires, sans aucune exception, y compris les forces armées….?????.) qui statue sur la base de rumeurs colportées par des politicards intéressés…..On aura tout vu…la première des réflexes professionnelles serait de demander à celui qui allegue ces inepties, des preuves de ce qu’il avance….Au Benin, on fait toujours le contraire de ce qui doit….Pauvre de mon pays

    • Avatar commentaire
      gombo offline Il y a 4 mois

      le gouvernement avait la une occasion en or de mettre fin aux rumeurs en communiquant a la cc les salaires des ministres meme avec le sceau secrete defense …
      Au lieu de cela , le commuicateur e chef encourage la rumeur en disant que cela a toujours la source des informations sur les salaires des ministres !
      Dans les conditions ou le droit a l’information n’existe, le citoyen n’a pas les moyens de preuve!

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 4 mois

    Léandre H. a pu dire des choses pareilles aujourd’hui ????? Que les gens changent en fonction de leur position, que dis-je, en fonction de leurs intérêts. Ainsi va la vie.
    Peut-être que tous autant que nous sommes, nous allons faire pareil une fois à leur place. Qui sait ?

  • Avatar commentaire
    gombo offline Il y a 4 mois

    Ce troubadour de Talon veut nous en endormir pendant que son homo ou parent au parlement nous violente…
    Est ce trop demander que de vouloir connaitre ce que nous citoyens payons a ces gens a qui la gestion du pays est confiee ?
    Le refus de publier le salaire est le plus sur signe qu’ils sont indecents pour un pays pauvre comme le Benin ou des enseignants sont payes 33000/mois depuis des mois et des annees !

    Honte a vous !!!
    Talon partira ( le plus tot sera le mieux) et nous serons tous ici quand vous viendrez ecrire ou parler…On n’a pas la memoire courte… Un peu de dignite dans ce que vous dites !

  • Avatar commentaire
    KINNINNON Yves Sylvain Il y a 4 mois

    La communication est aussi rentable. Dites leur de fournir les fiches de paie. Vous parlez de fiches de paie publiée où et personne n’a vu. Vous vous amusez à mentir. Dîtes nous où est ce que cela a été publié, pour qu’on aille consulter nous même.

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 4 mois

    Moi, je ne polémiquerai pas , je constaterai simplement l’un des principes élémentaires du droit résultant du fait même que celui qui a la charge de la preuve supporte le risque de la preuve. C’est-à-dire que s’il ne parvient pas à convaincre le juge, le fait qu’il allègue est jugé faux sans que son adversaire ait à prouver quoi que ce soit.

    Que la polémique cesse.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 mois

    Ce leandre houngbedji était *********** hier  dans l’émission la caravane du matin , tout comme les autres invités comme un babatoundé , à croire que cette radio est aussi godillot comme les autres de la presse écrite .
    Ces invités n’avaient en face aucun contradicteur , laissant ainsi libre cours à la propagande pro-gouvernementale de houngbedji , dont les arguments sont aussi fallacieux que mensongers . Un Marcel zoumenou , en face lui aurait damné le pion en argumentation pertinente .
    Assez ces arrogances des valets du régime , comme ayadji , et ce leandre houngbedji  , surtout à l’égard de notre cour constitutionnelle, seule instance indépendante, qui résiste à être vassalisée par ce régime de talon , ce demain s’il existe des ministres pour venir défendre ce gouvernement 

  • Avatar commentaire

    Que l’Homme est changeant dans ses propos et comportements pourvu qu’il ait son compte. De toutes les facons rien de surprenant venant de ces recupérés de la rupture.

  • Avatar commentaire

    j’ai toujours été très critique..à l’égard de l’élite dans ce pays….et avec raison..J’ai eu à dire…apres observation…que la soi disante..démocratie..de 1990…est en faite…une escroquerie….un coup d’état permanent contre les beninois..car en effet..99 de la population…n’en bénéficie pas…de ce systeme

    Et pourtant…en tant barroudeur…donc avec..le privilège…d’etre un observateur…de ce qui se passe..ailleurs je peux…dire que les beninois…que nous sommes…ne sont pas si mauvais que ça..

    La caisse d’avance..à dakar..depuis des décennies..!!…ça vous dit quelque chose

    Le maire…de cotonou..qui reçoit..mensuellement de façon …bizzare..30 briques..dont l’utilisation..est à sa seule discrètion….dit de la’regnt politique….c’est à dire de la’rgent du contribuable

    Au benin..un tel..acte…aurait fait sauté..la république…en mille morceaux…n’est ce pas..

    • Avatar commentaire
      lelenou Il y a 4 mois

      Vous comprenez pourquoi ce maire de chez nous a donc envoyé un courrier d’affection à son homologue (dans tous les sens) de Dakar. Il peut durer à l’étranger il répondra quelque soit le gouvernement en place. Nous l’attendons