Après les propos polémique du président Buhari, la jeunesse nigériane a décidé de se mobiliser.Au Nigeria, la polémique enfle. En effet, à l’occasion d’un Forum des Affaires ayant lieu à Londres, le président Muhammadu Buhari a récemment reproché aux jeunes de son pays d’être des « fainéants », assurant par ailleurs que ceux-ci ne souhaitaient rien faire, mis à part profiter de l’argent du pétrole. Une attaque dans les règles de l’art qui a eu le don de mettre le feu aux poudres…

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui ont exprimé leur malaise face aux déclarations de leur chef d’État, d’ailleurs, tous se sont réunis sous le hashtag #LazyNigerianYouths (“jeunes Nigérians paresseux”) afin de remettre les points sur les i. En effet, la jeunesse a décidé de montrer au gouvernement qu’elle était active, mais que les moyens de ses ambitions ne lui étaient pas donnés. Dans les faits, les jeunes reprochent au gouvernement de ne pas en faire assez, résultat, les infrastructures de base – eau courante ou électricité – manquent. De plus, le pays se trouve aujourd’hui dans une situation économique compliquée et sécuritaire déplorable à cause notamment, de la présence de Boko Haram sur son sol.

Une période économique et sociale, compliquée

L’opposition quant à elle, n’a pas tardé à récupérer ce message, assurant qu’il n’était fondé sur rien. L’ancien vice-président nigérian Atiku Abubakar, et candidat à la présidentielle du principal parti d’opposition, le PDP (Peoples Democratic Party), a pour sa part assuré qu’il soutenait les jeunes et que jamais il ne parlerait de la jeunesse de son pays de la sorte. D’autres ont raillé le président, assurant qu’il était en train de faire de l’humour avec la fierté nationale.

Au Nigeria, le taux de chômage chez les jeunes avoisine les 50% alors que le pays vient de vivre sa pire récession économique en l’espace de 25 ans alors que son économie est particulièrement dépendante du pétrole.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire