Au Burkina Faso, le gouvernement du président Kabore veut minimiser à tout prix le risque d’une nouvelle attaque terroriste. Dans ce cadre deux opérations majeures de l’armée ont été lancées dans le nord du pays. Les récentes attaques terroristes qui ont frappé le Burkina Faso, pays des hommes intègres n’ont pas laissé le gouvernement burkinabè dans l’indifférence. 

Loading...

Dans le but de tuer les cellules terroristes dans l’oeuf, deux grandes opérations antiterroristes ont été lancées par l’armée burkinabè dans le nord du pays. Ces opérations que l’on peut d’ores et déjà qualifier de réussites, ont permis de mettre la main sur des engins explosifs qui ont été désamorcées, mais également ont conduit à l’arrestation d’une centaine de personnes dont certains étaient recherchées pas la police.

Les forces armées auraient été alertées sur la présence de ces hommes qui possédaient un certain nombre de munitions et d’engins explosifs.

Depuis la riposte du Tchad et de la France au Mali, les terroristes tentent tant bien que mal de s’implanter dans d’autres pays de la sous-région, notamment au Burkina Faso en menant des attaques sporadiques. Les forces armées du Burkina Faso sont depuis en alerte.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Bonne nouvelle il y va de l’intérêt de la sous région qui doit conjuguer les efforts puisque le terrorisme est planétaire et n’épargne personne 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom