Selon un questionnaire, 26% des entreprises françaises sont victimes du Cloud

Selon un questionnaire, 26% des entreprises françaises sont victimes du Cloud

McAfee vient de révéler son troisième rapport annuel sur la cybersécurité. Les données ne sont pas encourageantes puisqu'une entreprise sur quatre a déjà été touchée par un vol de données sur le Cloud.

14è tour international de cyclisme du Bénin: Mathias Sorgho gagne la première étape

Des questionnaires qui révèlent des chiffres inquiétants

96% des entreprises utilisent désormais des services Cloud, qu’ils soient publics, privés ou hybrides. Le questionnaire réalisé auprès des entrepreneurs révèle que 83% des start-up stockent des données sensibles sur le Cloud, avec seulement 69% qui font confiance au Cloud public pour garder leurs données en sécurité. Les chiffres sont inquiétants puisque près de 83% des entreprises ont subi au moins un accident de sécurité. Une start-up sur cinq a subi une attaque importante sur son compte.

Si vous êtes entrepreneur, n’hésitez pas à réaliser un questionnaire afin de connaître l’avis de vos concurrents et de vos associés, directs ou indirects. Il est important de savoir sur quel type de sécurité seront basées vos informations. Pour faire un questionnaire, ça se passe sur dragnsurvey.com.

Les fuites de données

La sécurité absolue n’existe pas ! Il arrive que des fuites de données surviennent au sein des machines virtuelles et que les informations personnelles soient ainsi divulguées. Cette perspective dissuade de plus en plus d’entreprises d’adopter le Cloud computing. Le chiffrement protège les données du vol mais la perte de la clé entraîne une perte irrémédiable de ces informations. De même, les copies permettent d’empêcher la perte de vos fichiers mais les exposent au vol.

Le vol de compte

Un intrus peut pirater votre compte et en prendre le contrôle. Il peut alors manipuler à sa guise vos données, interagir avec vos clients et les envoyer vers des sites concurrents. Les hackers peuvent également modifier le système d’un service tout entier et nuire ainsi à sa sécurité. La meilleure méthode reste d’interdire le partage d’identifiants entre les utilisateurs.

Les employés mal intentionnés

Une entreprise n’est jamais à l’abri d’un employé mal intentionné. Il est donc important de garder ses données sur un disque dur plutôt que de les exposer sur le cloud. Les firmes qui remettent leur sécurité entre les mains de fournisseurs s’exposent à des risques accrus.

Peu de précautions

Certaines entreprises ne sont pas assez renseignées face aux risques des fuites de données sur le cloud. Si elles ne comprennent pas pleinement l’offre d’un fournisseur, elles s’exposent à des risques importants.

Commentaires

Commentaires du site 0