Togo : impliqué dans la réconciliation, l’ancien ministre Bodjona convoqué par la justice

Togo : impliqué dans la réconciliation, l’ancien ministre Bodjona convoqué par la justice

Au Togo, l'ancien ministre Bodjona a en effet été appelé à se rendre face à la justice dans le cadre de l'affaire dite d'escroquerie internationale.

Arrestation d’un proche de Tikpi Atchadam: le pouvoir togolais joue avec le feu

Le 6 février 2016, après 500 jours de détention, Pascal Bodjona sortait en effet de prison. L’ancien Directeur de Cabinet de la Présidence décidait alors de se mettre en retrait du monde politique, sans doute déçu et fatigué de la tournure qu’on prit les événements. Cependant, l’homme continue de faire peur, et même silencieux, le moindre de ses mouvements est finalement scruté par son ancienne famille politique.

Distant vis-à-vis du pouvoir et de l’opposition, sa neutralité lui a d’ailleurs valu de jouer un rôle prépondérant dans la réconciliation entre la rue d’un côté et le clan Gnassingbé de l’autre. En effet, Bodjona a été directement approché par Nana Akufo-Addo, président du Ghana et personnage clé dans la résolution d’un conflit politique qui dure depuis trop longtemps. Se rencontrant à plusieurs reprises, à Accra ou à Lomé, les deux hommes ont ainsi pu discuter et tenter de trouver des solutions à une sortie de crise pacifique assurant un futur au Togo.

Or, cette « omniprésence de l’ombre » gêne Faure Gnassingbé dans son objectif de conservation du pouvoir puisque Pascal Bodjona représente finalement, un obstacle de taille. Coïncidence ou non, celui-ci a d’ailleurs été convoqué par la justice  le meilleur allié du président en place – le 19 avril prochain et devra se rendre à la Cour suprême afin de répondre à des questions concernant l’affaire d’escroquerie internationale. Affaire pour laquelle il a déjà été condamné deux fois.

Commentaires

Commentaires du site 0