97e édition de Nonvitcha : Grand Popo, un modèle de fraternité des communautés

97e édition de Nonvitcha : Grand Popo, un modèle de fraternité des communautésPhoto NONVITCHA 2016

La ville balnéaire et touristique de Grand Popo est sous les feux de la rampe depuis vendredi 18 Mai 2018. Les peuples Xla et Xwela du Bénin et de la diaspaora se sont à nouveau réunis autour du président l'Association Nonvitcha, Norbert Kassa, pour résoudre les liens de fraternités et penser développement.

Grand-Popo : Le Loto 5/90 fait la vedette de Nonvitcha

Pendant trois jours d’intenses manifestations culturelles, cultuelles, sportives, ludiques et touristiques ont ponctué le quotidien des populations et des visiteurs. En effet, le premier jour de la célébration a été marqué par un afflux des visiteurs, des curieux et des touristes sur les différents sites de la fête. Çà et là, on peut voir aisément des stands érigés et des étendards aux couleurs des marques des entreprises, des commerces et services. Les vendeurs à la sauvette ont très tôt pris d’assauts le site proposant mille et un produits dont ils vantent inlassablement les vertus.

Clarisse est vendeuse de nutrition à base de moringa. Elle est venue spécialement de Cotonou pour dans le cadre d’une campagne de vente promotionnelle. «Nous avons passé la nuit à la belle étoile de la place ; la ville est magnifique et les gens d’ici sont très gentils » à t-elle confié. Comme Clarisse, beaucoup d’autres vendeurs ont fait leurs quartiers dans la commune hospitalière de des Xla et Xwela.

Le film des manifestation

Comme à l’accoutumée, la célébration de la 97e édition de la fête de Nonvitcha a focalisé toutes les attentions au sud ouest du Bénin. Un chapelet d’activités était au programme. En effet, la première journée à été marquée par une prière musulmane à la mosquée Onkuihoué et par la finale du jeu concours “Meilleure Lecteur” qui a eu pour cadre la place Nonvitcha . Le centre de santé de la ville à bénéficié dans la même journée des mains de l’Association Nationale de Nonvitcha d’une table de réanimation de nouveau-né. Une série de manifestations culturelle à mis un terme première journée de la 97è célébration.

La deuxième journée des manifestations est essentiellement marquée par une messe pour les défunts suivie de la prière traditionnelle et l’allumage de flamme et dépôt de gerbe au monument. Dans l’après-midi de cette même journée un panel d’animation culturelle à la place Nonvitcha à tenu en haleine la ville balnéaire. La final du tournoi de Nonvitcha éditon 2018 à été disputé sur la pelouse du stade de la ville. C’est la formation sportive d’Akodeha qui a ete sacrée championne grave à un score de 4-1.

Le troisième jour fut l’apothéose de cette 97 è édition de la célébration de la fraternité Xla et Xwela. Après s’être tue au milieu d’une nuit tardive, la ville de Grand Popo s’est éveillée au petit matin de ce dimanche, jour du Seigneur. De toutes part, jeunes comme adulte, hommes et femmes, tout le monde chichement vêtu du tissu de Nonvitcha s’empresse pour être à la première loge dans l’église Catholique saint Joseph de la ville pour ne pas se faire compter la célébration eucharistique de Nonvitcha 2018.

Une longue et majestueuse procession s’est dirigée vers l’autel de Dieu à 9h sous la présidence de l’évêque du diocèse de Lokossa, Mgr Victor Agbanou. La messe est présidée par Mgr Victor Agbanou, évêque du diocèse de Lokossa. Plusieurs personnalités politiques et membres d’un gouvernement ont pris part au culte. Les manifestations officielles se sont déroulées à la place Nonvitcha-plage sous l’égide de l’Association Nationale et de son président Norbert Kassa. Des artistes et chantres de la culture ont presté devant une foule extasiée et en effervescence.

Les manifestations se poursuivent jusqu’au lundi Mai 2018, pour reprendre eu début du mois de Juin à Akodeha, communauté sœur.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    bravo à eux

    • Avatar commentaire

      Je peux comprendre l’accoutrement…fait de grands pagnes,de chemises blanches…qui d’ailleurs couvre l’aire culturelle..depuis le libéria,la cote d’ivoire,le ghana,le togo et le benin…mais expliquez moi…d’ou vient..les serviettes..au cou..

       

      Merci…c’est pour garnir mes connaissances..et profitez pour me dire…si les gens portent des dessous..c’est à dire caleçons…

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon Il y a 6 mois

        “les serviettes..au cou.. les gens portent des dessous.” 🙂 🙂  La serviette, c’est la coquetterie moderne. C’est plus efficace que les dames  pour tenir prêts les mouchoirs brodés.. Pour les dessous, 🙂 🙂